En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le télétravail fait son tour de France pour séduire les entreprises

Onze villes vont accueillir un tour de France visant à promouvoir le télétravail et à mettre en avant les espaces et les modes de travail alternatifs.

laisser un avis
agrandir la photo
Longtemps réfractaire au télétravail, notre pays serait-il en train de devenir une terre d'accueil pour cette nouvelle manière de travailler ? C'est le pari des promoteurs du tour de France du télétravail, à savoir LBMG Worklab (cabinet d'études), Zevillage (site d'information) et Openscop (maîtrise d'ouvrage de projets TIC).
Cet événement, organisé en onze villes étapes (dont Paris, Lyon, Rennes, Toulouse) jusqu'en 18 décembre 2012, est censé apporter un éclairage local et national sur les nouvelles façons de travailler en mettant en avant de nouveaux espaces de travail alternatifs comme les télécentres, les espaces collaboratifs ou les centres d'affaires.
A chaque étape, des rencontres et des débats auront lieu avec des acteurs et des relais locaux qui témoigneront de leurs expériences en matière de nouveau mode de travail. Un atelier participatif permettra de tester les usages du travail collaboratif. Un tiers-lieu "éphémère" Open source sera configuré pour accueillir les participants à chaque étape afin qu'ils s'approprient les nouveaux espaces de travail collaboratifs.

Un livre blanc établira en 2013 l'état des lieux du télétravail en France

Ce tour de France sera ponctué par la publication d'un livre blanc national  fin février 2013, qui fera office d’un véritable état des lieux du télétravail et des tiers-lieux en France.
Pour susciter de l'intérêt, les organisateurs parient sur l'évolution récente des comportements et des aspirations des salariés et des nouvelles générations. D’après un sondage OpinionWay, 76% des salariés franciliens souhaitent télétravailler. Chez les jeunes diplômés, ce chiffre monte à 98% d’après une étude de Deloitte. Aujourd’hui, selon LBMG Worklabs, 17% de la population active française pratiquerait le télétravail, de façon informelle le plus souvent. 
Par ailleurs, la loi Warsmann précise depuis mars 2012 les droits et obligations des télétravailleurs et de leurs employeurs. Restera à faire évoluer la mentalité des employeurs dans les moyennes structures, réputés peu enclins à développer le télétravail parmi leurs salariés, contrairement aux grandes entreprises.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le télétravail en tournée de promotion à travers la France
Simple CRM intègre la suite OpenOffice
L’appli mobile qui défend l’emploi en France
Ne perdez pas votre temps à répondre à une offre d’emploi bidon !
Emploi d’avenir : un décret élargit le contrat aux jeunes diplômés qualifiés
Gap recrute sur Facebook
Laurent Solly (Facebook) : « La force de frappe de Facebook au service de l’emploi »
Facebook propose de centraliser les offres d’emploi des PME
La multiplication des mobiles chez les salariés favorise le télétravail
Ingénieur développeur : une double compétence génératrice de success story
Le monopole de Google détruit jusqu'à 12 000 emplois en France
Epargné par de nouvelles coupes, HP France veut se relancer
Pour Michel Sapin, le numérique doit contribuer à inverser la courbe du chômage
47% des emplois pourront être confiés à des ordinateurs intelligents d’ici 20 ans
4G : Pour Xavier Niel, la mutualisation détruira plus d’emplois que la concurrence
Lexsi recrute dix experts sécurité pour son agence de Lille
Gautier Machelon (Multiposting.fr) aide les recruteurs à dénicher les perles rares sur le Web
Internet plébiscité par les Français pour la recherche d’un emploi
Les managers français pratiquent au moins quatre jours de télétravail par mois
Le télétravail, terreau favorable à la fuite de données