En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les géants de la high-tech en ligne de mire du fisc français

Google, Microsoft, Amazon, Apple, etc. De plus en plus de grands acteurs numériques se retrouvent sous l’attaque de l’administration fiscale qui leur reproche de minorer leurs chiffres d’affaires pour payer moins d’impôts.

laisser un avis
Google : 1,7 milliard d’euros. Amazon : 200 millions d’euros. Les redressements fiscaux qui pourraient affecter ces deux géants - si les enquêtes du fisc français aboutissent - sont énormes. Et ce n’est pas fini. Microsoft a également eu la visite des inspecteurs de Bercy. Et Apple pourrait bien être le prochain sur la liste. Le reproche de l’administration est, à chaque fois, le même : ces acteurs factureraient dans des pays à faible taux d’imposition des activités réalisées en France. Dans le jargon des financiers, cela s’appelle de « l’optimisation fiscale ». Mais si le fisc arrive à prouver qu’il a raison, ce sera de la fraude fiscale. A moins que l’Etat s’engage dans la négociation d’accords...
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Allianz lance un fonds de financement participatif
Google accusé par Bruxelles d'abus de position dominante
Le sort de la filiale câble sous-marin d'Alcatel-Lucent en suspens
Alcatel-Lucent se vend intégralement à Nokia
Se faire rançonner ses données : une nouvelle forme de e-banditisme
Comment le smartphone va devenir le meilleur allié des commerçants
Jeune entrepreneur, étudiant, devenez le talent du numérique 2015
Youtube s'apprête à lancer une offre payante
Linkedin acquiert une société américaine de formation en ligne
Elliott, ce fonds qui incite les éditeurs américains à quitter la bourse
Les grands écrans entrent dans les agences Banque Populaire
Informatica se vend à des fonds américains
Dailymotion : PCCW renonce, Vivendi fait une offre de rachat
L’Europe pourrait infliger une amende de 6 milliards à Google
Location de voiture : Drivy rachète son rival Buzzcar
Impression 3D : Sculpteo lève 5 millions d'euros
GDF Suez investit dans les drones civils, en rapport avec ses métiers
L'informatique "cachée" progressera en 2015, hors des DSI
Alcatel-Lucent fournit à China Mobile son réseau 4G
Microsoft va imposer les congés payés chez ses fournisseurs US