En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les géants de la high-tech en ligne de mire du fisc français

Google, Microsoft, Amazon, Apple, etc. De plus en plus de grands acteurs numériques se retrouvent sous l’attaque de l’administration fiscale qui leur reproche de minorer leurs chiffres d’affaires pour payer moins d’impôts.

laisser un avis
Google : 1,7 milliard d’euros. Amazon : 200 millions d’euros. Les redressements fiscaux qui pourraient affecter ces deux géants - si les enquêtes du fisc français aboutissent - sont énormes. Et ce n’est pas fini. Microsoft a également eu la visite des inspecteurs de Bercy. Et Apple pourrait bien être le prochain sur la liste. Le reproche de l’administration est, à chaque fois, le même : ces acteurs factureraient dans des pays à faible taux d’imposition des activités réalisées en France. Dans le jargon des financiers, cela s’appelle de « l’optimisation fiscale ». Mais si le fisc arrive à prouver qu’il a raison, ce sera de la fraude fiscale. A moins que l’Etat s’engage dans la négociation d’accords...
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Xiaomi devient le 3e vendeur mondial de smartphones
Orange dépose plainte contre SFR et demande 135 millions d’euros
Les ventes mondiales de smartphones augmentent de 25% au 3e trimestre
Open Compute : la French Tech peut devenir le leader des datacenters européens
Nintendo améliore ses résultats grâce aux performances de la WII U
Au Japon, des robots Pepper vendront les machines à café Nestlé
Samsung semi-conducteurs veut supprimer 90 postes à Sophia Antipolis
STMicro renoue avec les bénéfices mais craint pour son activité
Publicité : Publicis rachète la plateforme d’achat programmatique Run
La Lloyds met l’accent sur le numérique et supprime 9000 postes
L’Hadopi réagit vivement aux attaques et à la baisse de sa subvention
Apple, Google et Samsung, tiercé de tête des entreprises innovantes
Twitter affiche une croissance à trois chiffres mais déçoit la Bourse
Apple Pay : déjà un succès aux Etats-Unis, bientôt étendu à la Chine…
Pour lutter contre la grippe, Uber vous envoie une infirmière à domicile
Le kiosque numérique de Blendle séduit Axel Springer et le New York Times
SFR-Numericable : l’Autorité de la concurrence donne un accord sous condition
[Vidéo 01 Replay] Ce qu'il fallait retenir de l'actualité IT de la semaine du 20 cotobre
VTC : Chauffeur-Privé lance sa propre école de formation
2014, année faste pour le jeu vidéo en France