En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les géants de la high-tech en ligne de mire du fisc français

Google, Microsoft, Amazon, Apple, etc. De plus en plus de grands acteurs numériques se retrouvent sous l’attaque de l’administration fiscale qui leur reproche de minorer leurs chiffres d’affaires pour payer moins d’impôts.

laisser un avis
Google : 1,7 milliard d’euros. Amazon : 200 millions d’euros. Les redressements fiscaux qui pourraient affecter ces deux géants - si les enquêtes du fisc français aboutissent - sont énormes. Et ce n’est pas fini. Microsoft a également eu la visite des inspecteurs de Bercy. Et Apple pourrait bien être le prochain sur la liste. Le reproche de l’administration est, à chaque fois, le même : ces acteurs factureraient dans des pays à faible taux d’imposition des activités réalisées en France. Dans le jargon des financiers, cela s’appelle de « l’optimisation fiscale ». Mais si le fisc arrive à prouver qu’il a raison, ce sera de la fraude fiscale. A moins que l’Etat s’engage dans la négociation d’accords...
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
IBM, IMS Health,Google... Les rachats IT de la semaine
Retargeting : Comment fonctionnent les publicités en ligne qui vous poursuivent ?
E-commerce : le groupe Casino ouvre son site Cdiscount au Brésil
Les pertes récurrentes d'Amazon finissent par lasser Wall Street
Polémique sur la "search box" : Google répond aux éditeurs web
Mort de Christophe de Margerie : Mister Assur dérape sur Twitter puis s’excuse
SNCF : Les agents d’iDTGV chaussent les Google Glass
Xavier Niel vante la facilité de la création d'entreprise en France
Orange : la décrue de son chiffre d'affaires ralentit au 3e trimestre
Total mise aussi sur le numérique pour accélérer sa croissance
Cloud: avec Fiberbase, Google se renforce dans les applis mobiles
Econocom déçoit la bourse après un avertissement sur ses résultats 2014
Le scandale Louvois n’est toujours pas soldé
[Vidéos] Entreprise 2.0 : Les défis numériques à relever
Dopés par Alibaba, les bons résultats de Yahoo! confortent la stratégie de Marissa Mayer
Lufthansa revend son activité IT à IBM
[Vidéo 01 Replay] La relation client selon Citroën et BlaBlaCar
OpenStack : Mirantis réussit à lever 100 millions de dollars
iPad: l'alliance avec IBM relancerait les ventes en entreprise
L'iPhone 6 dope les résultats d'Apple mais les ventes d’iPad déclinent