En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les géants de la high-tech en ligne de mire du fisc français

Google, Microsoft, Amazon, Apple, etc. De plus en plus de grands acteurs numériques se retrouvent sous l’attaque de l’administration fiscale qui leur reproche de minorer leurs chiffres d’affaires pour payer moins d’impôts.

laisser un avis
Google : 1,7 milliard d’euros. Amazon : 200 millions d’euros. Les redressements fiscaux qui pourraient affecter ces deux géants - si les enquêtes du fisc français aboutissent - sont énormes. Et ce n’est pas fini. Microsoft a également eu la visite des inspecteurs de Bercy. Et Apple pourrait bien être le prochain sur la liste. Le reproche de l’administration est, à chaque fois, le même : ces acteurs factureraient dans des pays à faible taux d’imposition des activités réalisées en France. Dans le jargon des financiers, cela s’appelle de « l’optimisation fiscale ». Mais si le fisc arrive à prouver qu’il a raison, ce sera de la fraude fiscale. A moins que l’Etat s’engage dans la négociation d’accords...
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Axelle Lemaire constitue sa garde rapprochée
Facebook affiche de brillants résultats grâce à son succès sur mobile
Plan d’économies de l’Etat : l’informatique paiera un lourd tribu
Paiement mobile: Apple compte s’imposer grâce aux 600 millions de comptes iTunes
Nokia appartiendra à Microsoft le 25 avril
Netflix va augmenter son tarif d'abonnement avant son lancement en France
NetMundial : la gouvernance d'Internet se cherche dans un climat de défiance
Microsoft brade son support XP personnalisé
L'Oréal, Foncia, Chronodrive... Les contrats de la semaine
Twitter, Zebra Technologies, Devoteam,... les rachats de la semaine
Télécoms : l'effectif des 5 principaux opérateurs a reculé en 2013
Les Français passent une heure par jour à surfer à des fins personnelles au travail
01 Replay : Silver économie, un point sur les séniors et le numérique
Le numérique « Made in France » à New York pour une French Touch Conference
Le numérique « Made in France » à New York pour une French Touch Conference
Google: ses bons résultats du début 2014 déçoivent les attentes
Rachat de SFR : un administrateur de Vivendi s'en prend à Martin Bouygues
Rachat de SFR : un administrateur de Vivendi s'en prend à Martin Bouygues
Google: ses bons résultats du début 2014 déçoivent les attentes
Un rapport du sénat met en garde les communes contre le vote électronique