En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les géants de la high-tech en ligne de mire du fisc français

Google, Microsoft, Amazon, Apple, etc. De plus en plus de grands acteurs numériques se retrouvent sous l’attaque de l’administration fiscale qui leur reproche de minorer leurs chiffres d’affaires pour payer moins d’impôts.

laisser un avis
Google : 1,7 milliard d’euros. Amazon : 200 millions d’euros. Les redressements fiscaux qui pourraient affecter ces deux géants - si les enquêtes du fisc français aboutissent - sont énormes. Et ce n’est pas fini. Microsoft a également eu la visite des inspecteurs de Bercy. Et Apple pourrait bien être le prochain sur la liste. Le reproche de l’administration est, à chaque fois, le même : ces acteurs factureraient dans des pays à faible taux d’imposition des activités réalisées en France. Dans le jargon des financiers, cela s’appelle de « l’optimisation fiscale ». Mais si le fisc arrive à prouver qu’il a raison, ce sera de la fraude fiscale. A moins que l’Etat s’engage dans la négociation d’accords...
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
E-commerce: Zalando veut lever jusqu'à 633 millions d'euros en bourse
Toshiba réduit de plus de 20% les effectifs de sa division PC
Orange Business Services étoffe ses services IT pour objets connectés
Le thermostat Nest Learning est disponible en France
Les 3Suisses vont préparer les commandes de Showroomprive.com
Crowdfunding: le décret sur les seuils de prêts complète le dispositif
Titre-restaurant dématérialisé: Sodexo s'accorde avec les restaurateurs
Le poste d'administrateur général des données de l'Etat est créé
Violation de brevets : la justice américaine exempte Apple d'une lourde amende
Grand Talk : spécial voiture connectée avec Benoit Tiers, DG Audi (vidéo)
Le pilote de la French Tech prend en charge l’innovation de la Société Générale
01 Replay : Coup de pouce à la startup LuckyCart
Evasion fiscale: l'OCDE relève les défis posés par l’économie numérique
La société grenobloise Vi Technology lève 15 millions d'euros
La Société Générale organise un hackathon sur les objets connectés
Assises du financement : le numérique en première ligne
Loi antiterroriste : le PRISM à la française en débat à l’Assemblée Nationale
Opérateurs : Iliad pourrait hausser son offre sur T-Mobile
Microsoft rachète le créateur de Minecraft pour 2,5 milliards de dollars
Autopartage: Wattmobile et Zipcar à la conquête de Paris face à Autolib