En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les géants de la high-tech en ligne de mire du fisc français

Google, Microsoft, Amazon, Apple, etc. De plus en plus de grands acteurs numériques se retrouvent sous l’attaque de l’administration fiscale qui leur reproche de minorer leurs chiffres d’affaires pour payer moins d’impôts.

laisser un avis
Google : 1,7 milliard d’euros. Amazon : 200 millions d’euros. Les redressements fiscaux qui pourraient affecter ces deux géants - si les enquêtes du fisc français aboutissent - sont énormes. Et ce n’est pas fini. Microsoft a également eu la visite des inspecteurs de Bercy. Et Apple pourrait bien être le prochain sur la liste. Le reproche de l’administration est, à chaque fois, le même : ces acteurs factureraient dans des pays à faible taux d’imposition des activités réalisées en France. Dans le jargon des financiers, cela s’appelle de « l’optimisation fiscale ». Mais si le fisc arrive à prouver qu’il a raison, ce sera de la fraude fiscale. A moins que l’Etat s’engage dans la négociation d’accords...
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Avec Mother, Haladjian veut connecter les productions des entreprises
Decathlon accélère la révolution numérique dans ses magasins
La Caisse d’Epargne rode son agence « nouvelle définition »
La CaixaBank déploie 8500 distributeurs de billets "sans contact"
François Hollande annonce un (nouveau) plan numérique pour l'école
L'éditeur Compuware négocierait sa vente à un fonds
SFR arrête son incursion dans les cartes de paiement avec Mastercard
Après sept ans de procès avec SAP, Oracle n’obtient toujours pas satisfaction
Selon Iliad, "Pas de copier-coller de Free pour T-Mobile aux Etats-Unis"
01 Replay : Guy Mamou-Mani détaille quelques unes des priorités de la rentrée pour Syntec Numérique
Iliad chute en Bourse après l'annonce de résultats moins bons que prévu
Free franchit la barre des 9 millions d'abonnés mobiles
Freinage brutal sur le marché des tablettes tactiles
Criteo serait la prochaine cible de Publicis
Google, Altran, Vivendi... Les rachats IT de la semaine
Bureau Veritas, MobilWood, Groupe Kuhn... Les contrats IT de la semaine
Dans les coulisses de l'usine logicielle de Voyages-sncf.com
Viadeo creuse ses pertes au 1er semestre 2014
SFR attaque Free devant le tribunal de commerce de Paris
Jacques Attali rêve d’un Netflix francophone