En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

[Baromètre Syntec numérique] Les SSII entrent en récession

Pour 2013, le syndicat professionnel prévoit un fléchissement de 0,9 % du marché des services informatiques. La bonne résistance du logiciel et de la R&D externalisée devrait néanmoins permettre au secteur IT d’afficher une croissance nulle l’année prochaine.

laisser un avis
Croissance zéro en 2013
agrandir la photo
2013, année 0. Syntec numérique prévoit, l’année prochaine, une croissance nulle pour ses métiers. Le secteur du conseil et des services devrait même être en décroissance de 0,9 %. Et si le marché restera la tête hors de l’eau, il le doit à l’édition logicielle (+1,3 %), portée par une forte poussée du Saas (+ 35 % en 2012), et une bonne résistance du conseil en technologies (+ 1 %).
Selon les chiffres du syndicat patronal, l’infléchissement du marché a eu lieu au cours du second semestre et, plus particulièrement, sur ce dernier trimestre. Mécaniquement, le retournement de conjoncture a un impact direct sur le budget des DSI et, donc, sur le carnet de commandes des prestataires.
L'année 2012 plombée par les services
agrandir la photo
2012 devrait, de fait, terminer sur un petit 0,7 % de croissance. Soit la fourchette basse de l’estimation avancée en avril par Syntec numérique qui était de 1,2 %, avec une variation de plus ou moins 0,5 %. La faute encore aux SSII qui ont perdu un point dans l’intervalle.
Comme à chaque période de crise, les sociétés de services sont particulièrement affectées dans leurs activités de conseil (- 2,4 %), de formation et de support (- 2,9 %), alors que l’infogérance, qu’elle soit applicative (+ 1,5 %) ou d’infrastructure (+ 1,4 %), reste dynamique.

L’offshore : 6,1 % du marché des services informatiques

Président de Syntec numérique, Guy Mamou-Mani reste confiant sur la résilience du secteur. « Les technologies de rupture avec le cloud ou la mobilité, mais aussi les projets de transformation et de rationalisation, leviers de compétitivité pour les entreprises, nous offrent des capacités de croissance. »
Dans un contexte de pression accrue sur les prix, il s’inquiète néanmoins de l’omniprésence de l’offshore dans les appels d’offres. La chambre professionnelle évalue son poids à 6,1 % du marché des services informatiques en France – soit 1,86 milliard d’euros –, un point de plus que la précédente estimation.
« Les raisons du recours à l’offshore ne sont pas seulement liées à la seule volonté de réduction de coûts mais à un manque de compétences sur certaines expertises de type CRM, SAP ou Java/JEE. »
Sur le volet emploi, justement, Syntec numérique note une contraction des recrutements. Si les 35 000 embauches annoncées en 2012 seraient en passe d’être réalisées, elles ne seront plus que de 25 000 à 30 000 en 2013. Le solde devrait néanmoins resté positif avec le tassement du turnover.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Des résultats encourageants pour GFI Informatique
Selon Syntec numérique, la France échappe à la récession
Sélections Telecharger.com : les meilleurs logiciels de l'année
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Quand la presse anglo-saxonne brocarde les informaticiens français !
Comment sécuriser votre Windows XP sans les mises à jour de Microsoft ?
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Durée du travail : la branche Syntec sécurise le forfait jours et introduit un droit à la déconnexion
Quel modèle économique pour les ESN en 2020 ?
L’accès des prestataires au réseau des entreprises rend ces dernières plus vulnérables
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
01 replay : Les entreprises du numérique confiantes pour 2014
Résultats : avec le rachat d’Olap, ITS Group change de dimension
Téléchargement : nos jeux Free to Play préférés du moment sur PC et mobile
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine
Guy Mamou-Mani (Open) : « Nous pouvons être aussi compétitifs que les Indiens, en termes de qualité et de prix »
Aubay : les meilleurs résultats de son existence
Steria rachète Beamap, une société de conseil en cloud
Téléchargement : les dix meilleurs logiciels de la semaine