En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le plus vieil ordinateur du monde ramené à la vie

laisser un avis
Harwell Dekatron, 61 ans, alias « The Witch », la sorcière, est le plus vieil ordinateur opérationnel du monde. Restauré depuis trois ans par le British National Museum of Computing, il a pu répondre la semaine dernière à une multiplication. La première depuis les années 70. Multiplier deux nombres peut lui demander plus de dix secondes !
Utilisé après la Seconde Guerre mondiale par le centre de recherche atomique d’Harwell, au Royaume-Uni, The Witchs est un monstre de 2,4 mètres sur 5 mètres et 2,5 tonnes, composé de 828 tubes à atmosphère gazeuse et de plus de 7 000 circuits électromécaniques. L’entrée et la sortie d’informations se fait sur bandes de papier.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le Zenbook UX302, l’ultrabook Asus dopé à la 3D
CES 2014 : l'autonomie au menu des véhicules Audi
Payplug, la start up française qui facilite les paiements par CB
Facebook censure la page du musée du Jeu de Paume
Un Français invente une voiture pilotée par ordinateur
D’ici cinq ans, les ordinateurs et smartphones auront des capacités sensorielles
Un musée en ligne expose toutes les toiles du Royaume-Uni
Un ordinateur Apple pourrait se vendre plus de 150 000 dollars
Filmer son écran avec un logiciel
De l'art et des pixels
Un Apple I vendu 157 600 euros aux enchères
Entreprises, seriez-vous prêtes à héberger le musée de l’informatique ?
Trente ans de jeux vidéo en images
La Cour de cassation reconnaît l'usage personnel d'un PC pro
Google expérimente un ordinateur (peut-être) quantique
Gagnant ou perdant ? Calculez votre taxe carbone en ligne
Le Musée de la photo met en ligne 7 000 de ses clichés
Un peintre troque ses pinceaux pour l'ordinateur et l'iPhone
Le marché des PC de seconde main traîne la patte