En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

HP maintient que les chiffres d’Autonomy ont été gonflés

Le ton monte entre HP et Autonomy. Alors que le premier se dit convaincu d’avoir été trompé, l’éditeur de logiciels nie avoir gonflé ses chiffres pour mieux se vendre.

laisser un avis
Le différent entre HP et Autonomy n’est pas prêt de se calmer. Il repose sur la conviction du leader informatique d’avoir été trompé par l’éditeur de logiciels qui a cherché à se vendre le mieux possible.
Le montant de la transaction s’est élevé à 10 milliards d’euros, soit dix fois plus que le rachat d’Instagram par Facebook. Pour HP, les chiffres ont été gonflés avant la négociation, ainsi que la plus grande partie d'une énorme charge de 8,8 milliards passée dans ses comptes trimestriels.
Plus que de simples accusations, HP affirme détenir des preuves. « Nous pensons avoir découvert de nombreuses preuves d'efforts délibérés de la part de certains anciens salariés d'Autonomy pour gonfler les données financières de l'entreprise pour induire en erreur les investisseurs et potentiels acheteurs ».

Une charge comptable massive

De son côté, Mike Lynch, le patron d’Autonomy, ne se laisse pas faire. Il dément les accusations et somme le repreneur de dévoiler ces preuves. Dans une lettre ouverte envoyée le 27 novembre 2012 au conseil d'administration du groupe américain, il exige des « explications immédiates et précises sur les accusations que fait HP ».
Il lui demande notamment d'expliquer comment il a calculé le montant de sa charge comptable massive ou pourquoi il a « apparemment attendu six mois avant d'informer ses actionnaires » du problème. HP avait précisé en dévoilant l'affaire qu'il avait été alerté sur les faits au mois de mai.

« L'affaire est entre les mains des autorités »

Sans le dire ouvertement, Autonomy accuse HP de tenter d’atténuer ses derniers résultats financiers en créant une polémique. Lors de l’annonce de ses résultats clos le 31 octobre 2012, Meg Whitman qui dirige le groupe depuis septembre 2011, a révélé une perte « record ». Le chiffre d’affaires a accusé une baisse de 120 milliards de dollars et une perte nette de 12,7 milliards de dollars.
À cela, HP a répondu par un communiqué : « L'affaire est entre les mains des autorités. » Par autorité, HP désigne « le gendarme boursier américain (SEC), l'Office des fraudes graves britannique (SFO), et le Département américain de la Justice ». Le groupe se dit impatient « d'entendre M. Lynch et d'autres anciens salariés d'Autonomy répondre aux questions sous serment ».
L'action HP a perdu, mardi 27 novembre 2012, 2,98 % à 12,36 dollars. Le titre, qui évolue depuis plusieurs semaines à ses plus bas niveaux depuis dix ans, avait dégringolé de près de 12 % le jour de l'annonce des accusations contre Autonomy.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Rachat controversé d'Autonomy : la direction de HP blanchie
Hewlett-Packard se coupe en deux pour mieux se relancer
HP scindé en deux ? Les salariés français réagissent
HP France : "Nous allons lancer des objets connectés" (vidéo du jour)
Grand Talk : Pascale Dumas, vice-présidente HP France (vidéo replay)
Après trois ans de déclin, HP renoue avec la croissance grâce aux PC
Avec Helion OpenStack, HP monte en puissance dans le cloud hybride
HP donne des clés de cryptage pour migrer les données dans le cloud
HP lance un nouveau contrôleur SDN prêt pour le cloud hybride
Toutes les annonces de HP Discover 2014
HP peaufine sa stratégie de dernier prestataire global
HP: un accord avec les syndicats doit limiter les suppressions de postes
Une fois de plus, HP se lance dans un plan social massif
HP met la main à la poche pour solder des enquêtes pour corruption
Test Photosmart 6525 de HP, une imprimante multifonctions dopée au Wi-Fi (Vidéo)
Test du Spectre 13 : HP revient dans la course des ultrabooks
Résultats HP : la restructuration commence à porter ses fruits
SFR confie à HP le pilotage du projet d'un futur datacenter francilien
Accusé de fraude par HP, l’ex-PDG d’Autonomy se défend
Rachat d'Autonomy par HP: ouverture d’une enquête pénale outre-Manche