En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Trophées de l'embarqué : quatre entreprises innovantes à l’honneur

À l’occasion des cinquièmes Assises de l’embarqué, Syntec numérique a distingué quatre entreprises innovantes dans le domaine. Revue de détail de ces « Trophées de l’embarqué ».

laisser un avis
Elles étaient neuf à concourir : Eyes Triple Shut ; Shark ; Asca ; Hulltimo ; Qowisio ; Vitirover ; Airbus ; IS2T ; et Kalray. Seules quatre d’entre elles ont retenu l’attention du jury des Trophées de l’embarqué.
Eyes Triple Shut tout d’abord, a reçu le prix de « l'Embarqué Grand Public ». Cette entreprise développe des lunettes actives 3D à cristaux liquides, utilisables dans les cinémas, l’éducation, l’industrie, etc.
Vitirover, une microtondeuse autonome, s’est, quant à elle, vu décerner le « Trophée Capteur ». Ce robot viticole désherbe les vignes en se cantonnant aux parcelles du vigneron, grâce à une géolocalisation GPS. L’utilisateur peut piloter sa flotte de microtondeuses (troupeau) depuis son smartphone. Vitirover permet, notamment, de réduire l’utilisation de désherbants chimiques.

.

La catégorie « Trophée des Technologies de l’Embarqué » a récompensé la société Karlay. Celle-ci développe des microprocesseurs multicœurs à destination des applications logicielles embarquées dans les domaines de l’imagerie, du traitement du signal, des télécommunications ou encore du calcul scientifique.
Enfin le « Prix spécial du Jury » a été attribué à la société Asca pour son drone sous-marin autonome SeaExploreur. Cet engin est notamment capable de détecter en temps réel la présence de mammifères marins par leurs signatures acoustiques ultrasonores ou encore de pratiquer des relevés de données océanographiques. Avec plusieurs mois d’autonomie, SeaExploreur peut parcourir des milliers de kilomètres.

A l’occasion de cette remise de prix, la société d’études Pierre Audoin Consultants a montré le dynamisme du marché des systèmes embarqués qui existe en France depuis cinq ans. Près de 40% des éditeurs et 29% des sociétés de services consultés dans le cadre de cette étude (N = 100) réalisent plus de 80% de leurs chiffre d'affaires dans l’embarqué. En 2007, respectivement 22% et 13% d’entre eux tiraient profit de cette activité.
L’utilisation des outils open source est une des grandes tendances mise en avant par l’étude. « Les outils libres sont toutefois utilisés majoritairement pour les plateformes de développement ou de test et assez peu dans les logiciels embarqués eux-mêmes sauf pour tout ce qui concerne le grand public (téléphonie mobile entre autres) », précise l’étude.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Renault sécurise son kiosque d’applications embarquées contre les logiciels malveillants
Systran traduit désormais 130 paires de langue
Votre montre connectée devient votre billet de train
Société Générale propose à ses clients de tester ses futurs services
Avec Verse, IBM veut (aussi) réinventer l’e-mail
Un portail de facturation unique pour les achats publics en 2017
SAP va dédommager Oracle pour mettre fin à leur litige
Autopartage: TravelerCar et Opodo, alliés sur les aéroports parisiens
La transformation de Microsoft expliquée par Satya Nadella
Microsoft Lync deviendra Skype for Business l’année prochaine
L'impression 3D: des débouchés prometteurs qui restent à développer
[Vidéo 01 Replay] AppDays : où en est le marché des applications mobiles ?
La stratégie d’ouverture tous azimuts de Microsoft pour Office
Dassault Systèmes met l’utilisateur au centre de l’innovation
Pilotez votre CRM à la voix avec Microsoft
De concurrents, Microsoft et Dropbox deviennent partenaires
L’Open source et l’Inria, une relation durable
Open World Forum : reprenez le contrôle de vos données !
[Vidéo] Le breton AMA, première entreprise française certifiée Google Glass