En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Cloud : «Aucune donnée de la région Bretagne sur les serveurs d’Amazon»

laisser un avis
Les données du conseil régional de Bretagne hébergées hors de France ? Alors que la polémique enfle, la Région tente de rectifier le tir. Un communiqué de presse précise qu’aucune donnée du conseil régional ne se trouve à ce jour hébergée dans les serveurs d’Amazon. Car les services proposés par le géant Américain – dont les serveurs européens sont basés en Irlande – ne sont envisagés « qu’en cas de sinistre majeur sur le système d’information de la Région. » Mais le fait est qu'après un appel d’offres de deux ans, c’est bien avec la société française Neoxia, qui s’appuie effectivement sur l’infrastructure externalisée d’Amazon, que la Région Bretagne a contractualisé.
Une dépêche de l’AFP y voit néanmoins un premier revers pour les clouds souverains Numergy et Cloudwatt, et une mauvaise nouvelle pour l'Etat qui prône des solutions « made in France », mais a tardé à investir dans le cloud. Dans cette dépêche, le directeur général de Hits Datacenter, dont le centre de données basé à Nantes héberge les informations du conseil régional des Pays de la Loire, rappelle qu’Amazon est soumise au Patriot Act. « L'Etat américain a donc un droit de regard sur les données hébergées, et ceci partout dans le monde. »
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Avis d'experts

Attaques ciblées, apprenez à distinguer leurs 3 finalités pour mieux y répondre
Attaques ciblées, apprenez à distinguer leurs 3 finalités pour mieux y répondre
Gérôme BILLOIS, senior manager, practice Risk Manager et Sécurité, cabinet Solucom
Recruter les développeurs autrement peut nous éviter la catastrophe
Recruter les développeurs autrement peut nous éviter la catastrophe
Frédéric Desmoulins, président de Codingame
Culture et numérique, je t'aime moi non plus
Culture et numérique, je t'aime moi non plus
Hervé Kabla, directeur de BeAngels et co-fondateur de Media Aces
+ toutes les avis d'experts

Offres
d'emploi

  + toutes les offres d'emploi

Derniers
tweets

Newsletter 01Business