En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

[LeWeb12] Les objets prennent le pouvoir

L’internet des objets est la star du rendez-vous annuel des start up du web. Car si, aujourd’hui, les initiatives sont encore peu visibles sur la Toile, une myriade de jeunes pousses inventent le net de demain.

laisser un avis
C’est sous une pluie battante que LeWeb Paris 2012 vient d’ouvrir ses portes aux Docks de Paris. Pour cette édition, pas question de médias sociaux, ni de mobilité, mais d’objets connectés. En effet, ceux-ci sont en train d’envahir notre quotidien et, dans quelques années, ils auront submergé internet. Aujourd'hui, ils sont déjà plus nombreux que les humains sur le web, mais en 2016, on devrait en compter 1 400 milliards ! LeWeb 2012 braque donc le feu des projecteurs sur quelques start up positionnées sur ce marché colossal.
Cet internet des objets peut prendre les formes des plus surprenantes, depuis le Nest, thermostat connecté, au casque de contrôle de la pensée Muse d’Interaxon, en passant par SmartThings, un facebook des objets ou même… par le Mars Rover de la Nasa, « l’objet connecté le plus lointain à ce jour », a ironisé Ben Cichy, ingénieur en chef du software de la mission Curiosity.

L'inventeur de l'iPod croît en l'internet des objets

Xavier Niel, fondateur de Free interview le créateur de l'iPod, Tony Fadell.
agrandir la photo
Premier à entrer en lice, Tony Fadell, le fondateur de Nest, connu pour être « l’inventeur » de l’iPod alors qu’il travaillait chez Apple. Aujourd’hui, il a mis au point un nouveau type de thermostat, bien évidemment connecté. Sa vocation est non seulement de permettre à son utilisateur de contrôler finement la température d’un logement, mais aussi de réaliser des économies significatives de chauffage. Le Nest transmet les informations via le cloud, puis les algorithmes de Nest, à partir des habitudes de la famille, optimise les variations de température du logement selon qu'il est vide ou occupé.
Tony Fadell a néanmoins souligné les difficultés que rencontre un créateur d'entreprise proposant des produits physiques, par opposition à une start up, qui, elle, fournit un service ou une application. Par exemple, quand on recourt au crowdfunding (une forme de financement collectif en ligne) via un outil comme Kickstarter : « C'est un moyen fantastique, mais attention, celui qui l'utilise s'expose à ce que les contributeurs réclament leur produit en temps et en heure ! »

SmartThings, un Facebook des objets

SmartThings se pose comme le Cloud des objets.
agrandir la photo
La démonstration la plus impressionnante de cette première matinée LeWeb 2012 fut sans nul doute celle de Jeff Hagins, directeur technique de SmartThings. Cette jeune entreprise, qui vient de lever 3 millions de dollars, veut doter l’internet des objets d’une plate-forme cloud, ouverte aussi bien aux développeurs d’application qu'aux industriels et au grand public. L’initiative se veut globale : « Nous souhaitons bâtir une solution simple, intelligente et ouverte », explique Jeff Hastings. L’entreprise s’appuie sur la notion de Physical Graph, un modèle pour objets tout à fait comparable à l’OpenGraph de Facebook. Tous les objets compatibles deviennent accessibles depuis le cloud, et les utilisateurs peuvent les piloter depuis le web ou leur smartphone.
SmartThings propose sa plate-forme cloud, avec un outil de développement en ligne pour les développeurs, un module électronique pour que les fabricants d’objets rendent leurs produits compatibles SmartThings, et enfin un support logiciel pour la plate-forme embarquée Arduino. A noter que SmartThings se pose aussi comme une place de marché sur laquelle les consommateurs pourront trouver des applications pour leurs objets.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Comment l’Internet des objets affecte l’administration des réseaux
Cloud hybride, gare à la récupération !
La consommation énergétique des sites web est très inégale
Un milliard de données remontent automatiquement chaque jour depuis les smartphones
01 Replay : Sigfox le premier opérateur de l'internet des objets
Le cloud français crève un nouveau plafond
Anne Lauvergeon rejoint la startup Sigfox
La guerre des prix entre Google et Amazon sur les offres cloud s’intensifie
Cloud computing : l’histoire de l’énergie informatique ne fait que commencer
Efficacité énergétique des datacenters : que représente aujourd’hui le PUE ?
SAP : le cloud ralentit ses objectifs de rentabilité
Avec un chiffre d’affaires 2013 en hausse, SAP estime avoir réussi le passage au cloud
La voiture connectée passe à la vitesse supérieure
Le cloud, la compétence la plus prisée par les DSI anglais
Un supercalculateur vert à l’Université de Reims
Grâce au cloud, SAS veut mettre l’analytique à la portée des PME
Le G9+ fait le point sur l'économie des objets connectés
Cloud Gaming : Orange est prêt mais les éditeurs restent frileux
Pourriez-vous changer de fournisseur de cloud en 15 jours ?