En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

[Rétrospective 2012] Télécoms : un secteur en pleine évolution

Free Mobile pousse les opérateurs mobiles historiques dans leurs retranchements, RIM tarde à se renouveler et décline, la fibre optique passionne les débats sur le numérique et la 4G arrive enfin en France... Retrouvez quelques dates clés de cette année 2012.

laisser un avis

envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Bouygues Telecom lance un réseau radio dédié à l'Internet des objets
L'Europe remet sur orbite sa constellation de satellites Galileo
Google veut révolutionner la publicité télé
Box Internet : Google a séduit Free et Bouygues mais ni Orange ni SFR
Le marché de la vidéoconférence en pleine transition
Les abribus deviennent "intelligents" et connectés
Facebook va lancer le paiement mobile entre ses membres via Messenger
Quand les écrans publicitaires acceptent le paiement sans contact
Microsoft: le service de communication unifiée Lync devient Skype for Business
Orange veut sa part du marché de la banque mobile
Orange étudie la vente de 49% de Dailymotion à l'opérateur chinois PCCW
BlackBerry s'allie à IBM et Samsung pour sa tablette sécurisée
La start-up Selectionnist lève 2 millions d'euros
Free surclasse Bouygues Telecom en nombre d'abonnés
Opérateurs : Coriolis fait l’acquisition de MyStream
Free fait entrer Android et Google dans sa box entrée de gamme
L'ADSL recule au profit de la fibre optique jusqu'au domicile
Altice cède à l'opérateur malgache Telma ses activités mobiles à La Réunion
Les Etats européens veulent repousser à 2018, la fin de l'itinérance mobile
Le régulateur américain défend sa vision de la "neutralité" du Net