En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les revenus de Tim Cook, patron d’Apple, s’effondrent de 99 % !

Le « pauvre » patron d’Apple ne va toucher que 4.17 millions d’euros en 2012. Une chute spectaculaire de ses revenus de près de 99 % par rapport à 2011 qui ne risque pas de laisser Tim Cook sur la paille.

laisser un avis
agrandir la photo
En remplaçant le charismatique Steve Jobs à la tête d’Apple en 2011, Tim Cook devenait le patron le mieux payé des Etats-Unis. Son salaire ? Pas loin de 290 millions d’euros ! Prendre les commandes de la plus grosse valeur de Wall Street, cela a quelques avantages.
Mais dans un document remis aux autorités boursières américaines, Apple a confirmé le 27 décembre dernier que le salaire de Tim Cook ne dépassera pas 4.17 millions d’euros en 2012. Ce qui correspond à 1,36 million de rémunérations fixes et de 2,8 millions d’euros de variable.
Alors pour quoi une telle chute entre 2011 et cette année ? Tout simplement à cause d’une prime exceptionnelle de nomination de 376 millions de dollars (284 millions d’euros) attribuée en 2011. Le tout sous forme d’une enveloppe contenant un million de titres de la société.
En plus de cette chute de salaire titanesque, le « malheureux » Tim Cook ne pourra pas toucher à ses stocks options avant 10 ans ! Alors attention aux aléas de la bourse. Le titre Apple vient de perdre près de 26 % depuis son record historique de septembre. Mais le patron de la firme de Cupertino peut rester confiant, l’action gagne encore plus de 25 % depuis le début de l’année.
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Numericable-SFR et sa maison-mère Altice affichent des pertes en 2014
Le BCG et CentraleSupelec lancent un Mooc sur la transformation digitale
Econocom : un groupe de services en pleine mutation
L'opérateur nippon NTT se renforce en Europe dans les datacenters
Semiconducteurs: le néerlandais NXP achète l'américain Freescale
Patrick Drahi devient le 3e français le plus riche du monde, selon Forbes
La France trouve enfin du carburant pour ses startups
Ericsson et Intel nouveaux partenaires dans le cloud
HP rachète l'éditeur Aruba pour 2,4 milliards d'euros
Recruter les développeurs autrement peut nous éviter la catastrophe
Vivendi cède ses 20 % restant dans SFR-Numericable à Patrick Drahi
Orange serait intéressé par un rapprochement avec Télécom Italia
Les données de santé, une mine d'or très, très, convoitée...
Sopra Steria atteint 3,37 milliards d'euros sur l'exercice 2014
Aufeminin.com met le cap sur les Etats-Unis
FrenchSouth Digital : la Silicon Valley du Languedoc Roussillon
Pinterest, le pêle-mêle du numérique, sera-t-il le futur géant du e-commerce ?
Axa créé un fonds de capital-risque de 200 millions d'euros
Google se réorganise pour amadouer l'Europe
Pourquoi YouTube ne rapporte pas un dollar à Google