En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les revenus de Tim Cook, patron d’Apple, s’effondrent de 99 % !

Le « pauvre » patron d’Apple ne va toucher que 4.17 millions d’euros en 2012. Une chute spectaculaire de ses revenus de près de 99 % par rapport à 2011 qui ne risque pas de laisser Tim Cook sur la paille.

laisser un avis
agrandir la photo
En remplaçant le charismatique Steve Jobs à la tête d’Apple en 2011, Tim Cook devenait le patron le mieux payé des Etats-Unis. Son salaire ? Pas loin de 290 millions d’euros ! Prendre les commandes de la plus grosse valeur de Wall Street, cela a quelques avantages.
Mais dans un document remis aux autorités boursières américaines, Apple a confirmé le 27 décembre dernier que le salaire de Tim Cook ne dépassera pas 4.17 millions d’euros en 2012. Ce qui correspond à 1,36 million de rémunérations fixes et de 2,8 millions d’euros de variable.
Alors pour quoi une telle chute entre 2011 et cette année ? Tout simplement à cause d’une prime exceptionnelle de nomination de 376 millions de dollars (284 millions d’euros) attribuée en 2011. Le tout sous forme d’une enveloppe contenant un million de titres de la société.
En plus de cette chute de salaire titanesque, le « malheureux » Tim Cook ne pourra pas toucher à ses stocks options avant 10 ans ! Alors attention aux aléas de la bourse. Le titre Apple vient de perdre près de 26 % depuis son record historique de septembre. Mais le patron de la firme de Cupertino peut rester confiant, l’action gagne encore plus de 25 % depuis le début de l’année.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Plan d’économies de l’Etat : l’informatique paiera un lourd tribu
Paiement mobile: Apple compte s’imposer grâce aux 600 millions de comptes iTunes
Nokia appartiendra à Microsoft le 25 avril
Netflix va augmenter son tarif d'abonnement avant son lancement en France
NetMundial : la gouvernance d'Internet se cherche dans un climat de défiance
Microsoft brade son support XP personnalisé
L'Oréal, Foncia, Chronodrive... Les contrats de la semaine
Twitter, Zebra Technologies, Devoteam,... les rachats de la semaine
Télécoms : l'effectif des 5 principaux opérateurs a reculé en 2013
Les Français passent une heure par jour à surfer à des fins personnelles au travail
01 Replay : Silver économie, un point sur les séniors et le numérique
Le numérique « Made in France » à New York pour une French Touch Conference
Le numérique « Made in France » à New York pour une French Touch Conference
Google: ses bons résultats du début 2014 déçoivent les attentes
Rachat de SFR : un administrateur de Vivendi s'en prend à Martin Bouygues
Rachat de SFR : un administrateur de Vivendi s'en prend à Martin Bouygues
Google: ses bons résultats du début 2014 déçoivent les attentes
Un rapport du sénat met en garde les communes contre le vote électronique
IBM: la restructuration liée au recentrage sur le Cloud, altère ses résultats
VTC : la guerre des taxis contre Uber s’amplifie en Europe