En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les revenus de Tim Cook, patron d’Apple, s’effondrent de 99 % !

Le « pauvre » patron d’Apple ne va toucher que 4.17 millions d’euros en 2012. Une chute spectaculaire de ses revenus de près de 99 % par rapport à 2011 qui ne risque pas de laisser Tim Cook sur la paille.

laisser un avis
agrandir la photo
En remplaçant le charismatique Steve Jobs à la tête d’Apple en 2011, Tim Cook devenait le patron le mieux payé des Etats-Unis. Son salaire ? Pas loin de 290 millions d’euros ! Prendre les commandes de la plus grosse valeur de Wall Street, cela a quelques avantages.
Mais dans un document remis aux autorités boursières américaines, Apple a confirmé le 27 décembre dernier que le salaire de Tim Cook ne dépassera pas 4.17 millions d’euros en 2012. Ce qui correspond à 1,36 million de rémunérations fixes et de 2,8 millions d’euros de variable.
Alors pour quoi une telle chute entre 2011 et cette année ? Tout simplement à cause d’une prime exceptionnelle de nomination de 376 millions de dollars (284 millions d’euros) attribuée en 2011. Le tout sous forme d’une enveloppe contenant un million de titres de la société.
En plus de cette chute de salaire titanesque, le « malheureux » Tim Cook ne pourra pas toucher à ses stocks options avant 10 ans ! Alors attention aux aléas de la bourse. Le titre Apple vient de perdre près de 26 % depuis son record historique de septembre. Mais le patron de la firme de Cupertino peut rester confiant, l’action gagne encore plus de 25 % depuis le début de l’année.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
[Vidéo 01 Replay] Pour une majorité de Français, le choc de simplification reste flou
Dans les coulisses du dernier lab de Capgemini
[Vidéo 01 Replay] Ce qu'il fallait retenir de l'actualité IT de la semaine du 17 novembre
Les facteurs clés de succès des GAFA
Parapharmacie en ligne : Newpharma rachète MonGuideSanté
Résultats HP : ventes en berne sauf pour les PC
C’est officiel, le Crédit Agricole rejoint Paylib
Europe : l’ombre du groupe Springer plane derrière le démantèlement de Google
N’enterrons pas trop vite les Google Glass
Procès Uber : le VTCiste attaque la loi Thévenoud pour défendre UberPop
Chronopost, Snecma, Hôtel Regina, UGIPS... Les contrats IT de la semaine
À Matignon, Manuel Valls se plie au jeudigital d’Axelle Lemaire
L'intérêt de SFR/Numericable pour Bouygues Telecom est-il crédible ?
Avec Contributor, Google veut financer les éditeurs web par le don
Digiword Sumit : L'internet des objets peut faire émerger de nouveaux Google
Le nouveau groupe SFR-Numericable veut s'offrir Bouygues Telecom
E-commerce: Cnova (Casino) introduit au Nasdaq à un prix plus bas que prévu
Le site de crowdfunding Wiseed veut sauver l’aéroport de Toulouse-Blagnac
Digiword Summit : La TV sur mobile bouleverse le PAF
Digiworld Summit : Michel Combes réclame un «marché unique du numérique» en Europe