En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Infosys encourage ses salariés «sous-performants» à partir

laisser un avis
Pas de plan social pour la deuxième SSII indienne mais c’est tout comme. Si Infosys dément vouloir licencier 5 000 salariés pour réduire ses coûts comme l’affirmait ce vendredi matin The Economic Times, elle incite ses salariés « chroniquement sous-performants » à aller chercher un emploi ailleurs.
Dans un court communiqué à la formulation cynique, Infosys précise que cet écrémage « fait partie des fluctuations normales de la gestion d'une entreprise pour une société axée sur la performance, employant plus de 150 000 personnes. » Le nombre de salariés visés devrait être toutefois inférieur aux 5 000 postes cités dans l’article.
Il y a quelques mois, la société avait déjà dû geler les salaires. Selon The Economic Times, Infosys afficherait, comme son concurrent Wipro, un taux d’intercontrat de 30 %. Accusant le ralentissement économique de ses principaux marchés aux Etats-Unis et en Europe, la société serait à la traîne des grandes SSII indiennes.
D’après le quotidien financier, le spécialiste de l’offshore prévoit une croissance de son chiffre d’affaires d’environ 5 % sur le dernier exercice qui se clôt en mars. Le Nasscom, le Syntec indien, table, lui, sur une croissance du secteur d’au moins 11 %.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le nouveau Premier ministre indien fait le pari du numérique
Offshore : Infosys s'attend à une croissance plus faible que prévu
Capgemini renoue avec la croissance tout en renforçant ses effectifs offshore
Capgemini rénove l’infrastructure de la Poste norvégienne
Pourquoi Atos fait une bonne opération en rachetant Xerox ITO
Dernière ligne droite pour la fusion Sopra - Steria
IBM signe un contrat de « plusieurs milliards de dollars » avec ABN Amro
GFI dope son activité à coup de rachats
Améliorer la productivité en entreprise grâce à la recherche prédictive
Google se met à l’hindi pour conquérir 300 millions d'Indiens
Vite, un Grenelle du numérique
Quand les entreprises font marche arrière sur le modèle offshore
Prologue confirme son projet de fusion avec O2i
Bourse : Accenture entraîne les SSII françaises dans sa chute
Devoteam repasse à l'offensive en rachetant deux sociétés dans le cloud
Résultats semestriels : SII trouve la croissance à l’international
Vincent Rouaix (GFI) : « Notre stratégie de proximité porte ses fruits »
Résultats : Infosys surfe sur de nouveaux contrats aux Etats-Unis
Une crise qui en cache une autre
Gfi rachète l'éditeur ITN et finalise l'acquisition d'Airial