En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mega : Kim Dotcom salue la France dans un tweet

À J-3 du lancement de la plateforme Mega, Kim Dotcom poursuit le buzz. Après une campagne de publicité en Nouvelle-Zélande, il lance un tweet pour dire à ses amis français toute son affection.

laisser un avis
Il y a fort à parier que l’actualité de la fin de la semaine soit concentrée sur les activités de Kim Dotcom. À trois jours du lancement de Mega, sa plateforme de partage de fichiers, l’ennemi ePublic n°1 a posté un tweet spécialement destiné aux Français : « Pour mes amis en France. Vive la #Mega. Je t'aime. 3 jours!! » Le message est plutôt clair.
Par contre, cette fois, il ne fait aucune allusion à la Hadopi qu’il considère comme l’un de ses ennemis. L’été dernier, il s’était permis un tweet menaçant pour la haute autorité chargée de lutter contre le piratage de contenus : « Salut la France, l'Hadopi va mourir. MEGA va revenir. »

Megabox, l'anti-iTunes serait la cible des majors

Pour ce projet « légal », Kim Dotcom ne se contente pas de Twitter pour annoncer le lancement. Il s’est offert une campagne de publicité sur les ratios néo-zélandaises. Mais, cette fois, ses opposants ont réagi. Selon le site NBR, la régie de publicité MediaWorks aurait fait pression pour stopper les annonces. Selon le rebelle numérique, 500 spots auraient ainsi été suspendus par les diffuseurs. Un représentant de MedaWorks explique que cette décision a été prise pour « des raisons commerciales, c’est la seule raison. »
Pour Kim Dotcom, ce n’est pas Mega qui est visé, mais Megabox. Cette plateforme qui veut être le plus important concurrents d’iTunes propose aux artistes de vendre leur œuvres directement et donc, sans passer par les maisons de production. Megabox pourrait en séduire plus d’un en promettant de leur redistribuer 90% des ventes. Ce service, qui devait être lancé en 2012 a été retardé et pourrait être lancé d’ici l’été.

Retrouvez tous nos articles sur l’affaire Mega
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Megaupload : le mandat de perquisition chez Kim Dotcom, finalement jugé légal
Zapping Techno 1/10 : retour sur Janvier 2013
Phone Apps #29 : Waze, Moovit, Mega, DarkLings, DrumPad24 et eDJing
Kim Dotcom précise son programme politique et mise sur le tout numérique
Kim Dotcom quitte Mega pour se concentrer sur son avenir… et Megabox
Les services secrets néozélandais ont utilisé PRISM pour faire tomber Megaupload
Mega revendique quatre millions d'utilisateurs
Kim Dotcom crée un fonds d’investissements pour défendre la vie privée en ligne
Mega, l’application est officiellement disponible sur Android
Megaupload : toutes les données des utilisateurs européens ont été effacées
L’examen de l’extradition de Kim Dotcom pourrait être repoussé jusqu'en avril 2014
Pour Kim Dotcom, pendant le séisme PRISM, le buzz continue
Mega consomme plus de bande passante que toute la Nouvelle Zélande
Affaire Megaupload, une juge déclare qu'il y a eu « erreur judiciaire »
Kim Dotcom : les géants du Web violent un de ses brevets, il réclame leur aide
Megaupload : la défense de Kim Dotcom demande l’abandon de l’affaire faute de fond
Kim Dotcom n'est pas un pirate et dépense beaucoup sur iTunes...
Mega s’offre une version Web mobile en attendant son application dédiée
Kim Dotcom, accueilli par la Nouvelle Zélande pour mieux être arrêté et extradé ?
Megabox, l’iTunes-killer de Kim Dotcom, sera lancé d’ici six mois