En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

BAE : la nouvelle représentation des business angels au niveau européen

Plusieurs fédérations de fonds européens se retirent de l’Eban et lancent une nouvelle instance représentative.

laisser un avis
Depuis 1999, plusieurs fédérations de fonds européens se sont regroupées au sein de l’European Business Angels (Eban). Depuis quelques temps, certains membres étaient en désaccord avec l’évolution de cette instance qui, selon Philippe Gluntz (photo), président de France Angels « a perdu son identité en intégrant des consultants indépendants, des fonds publics, ou encore des plates-formes de financements participatifs ».
D’où l’idée soutenue par Aeban (Espagne), Band (Allemagne), BAN Netherlands (Hollande), Beban (Belgique), Iban (Italie) et France Angels de créer le BAE, pour Business Angels Europe. A la tête de cette nouvelle instance, Philippe Gluntz.
Sa mission : promouvoir le rôle des business angels auprès de la Commission européenne et collecter des données sur les investissements européens opérés par les business angels. « Nous voulons participer aux grands programmes d’innovation soutenus par la Commission et avoir une visibilité sur les actions menées par les business angels. Dans ce cadre, nous allons collecter des données sur les montants investis, les profils d’entreprises et le devenir des jeunes pousses soutenues par les business angels européens », déclare Philippe Gluntz. Enfin, il souhaite développer le concept de fédérations de business angels dans les pays européens qui en sont encore démunis.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'éditeur Neotys lève 3 millions d'euros auprès d'Ardian et Bpifrance
La start-up Nigiloc choisit Sigfox pour géolocaliser les 2 roues volés
Genymobile réalise une levée de fonds de 2 millions de dollars
Créée par des anciens de l'Epitech, Docker lève 40 millions de dollars
Be-Bound pour lire ses e-mails sur son téléphone sans 3G ni Wifi
Glowbl lève 2 millions de dollars pour se développer aux Etats-Unis
Paris ouvre un incubateur dédié au tourisme du futur
Le Numa crée un fonds d'investissement pour ses startups
Immobilier: Foncia acquiert Efficity spécialiste des estimations en ligne
Les startups nées durant la crise sont plus dynamiques et rentables
Withings diversifie son catalogue d'objets connectés
La start-up Minutebuzz lève un million d'euros
Comment Budapest attire les startups européennes
Deux startups qui veulent briser le monopole des professions réglementées
Wells Fargo lance son accélérateur de startups
Une partie du budget de la French Tech serait menacée
Startup : Anytime propose une carte visa gratuite et anonyme
Carl Pei (OnePlus) : « Nous vendons un terminal haut de gamme à prix coûtant »
Le secteur du crowdfunding est en pleine croissance
Aymar de Lencquesaing (Lenovo) : « la tablette n'a pas cannibalisé le marché du PC »