En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’emploi cadre dans l'informatique résistera en 2013

Selon la dernière étude de l’Apec, les recrutements des cadres devraient bien résister en 2013 et même augmenter dans la fonction Informatique.

laisser un avis
Une bonne surprise. Voilà en substance ce que nous réserve la dernière étude de l’Apec sur le recrutement des cadres. Les 11 000 entreprises interrogées prévoient en effet de réaliser sur ce marché entre 162 000 et 178 000 embauches en 2013. « Cela représente une baisse de 5 % par rapport à 2012, ce qui est relativement peu important vu le contexte économique. Cela signifie que le marché cadre résiste bien », fait valoir Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec.
Les fonctions informatique et études, recherche & développement devraient même rester relativement dynamiques avec des prévisions d’embauches pour 2013 respectivement comprises, dans la fourchette haute, entre 33 500 et 38 000 (contre 33 400 recrutements effectifs en 2012) et 29 500 à 33 000 (contre 32 100 recrutements effectifs en 2012).

Une ombre au tableau : la situation des débutants et des seniors

agrandir la photo
Pour les cinq ans à venir, l’Apec dévoile également des perspectives encourageantes avec une reprise progressive des recrutements des cadres à partir de 2014 sous l’effet d’une reprise économique modérée. « Le volume annuel des embauches toutes fonctions confondues oscillerait ainsi entre 168 300 et 195 000 pour la période 2013-2017 », précise Pierre Lamblin, directeur du département études et recherche de l’Apec.
Reste une ombre au tableau : la situation des jeunes cadres et celles des seniors. Les débutant de moins d’un an d’expérience avaient échappé au couperet l’an passé. Ils risquent de connaître cette année une situation nettement plus difficile, avec des recrutements qui pourraient baisser de 10 à 25 %.
Les signaux sont au rouge également pour les cadres très expérimentés (seize ans d’expérience et plus). Alors que les entreprises en avaient embauché 25 200 en 2012, elles annoncent pour cette année des prévisions de recrutement comprises entre 13 400 et 15 100. Une baisse drastique qui devrait se faire douloureusement sentir.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Les recruteurs boudent les réseaux sociaux
Gap recrute sur Facebook
Facebook propose de centraliser les offres d’emploi des PME
Mobilité : comment exploiter les files d’attente pour chercher un emploi
Capgemini revoit à la hausse son prévisionnel de recrutement
L’informatique pourrait créer jusqu’à 110 000 emplois d’ici 2022
Deux "jobs en or" recherchés par les entreprises en 2015
Le nouveau référentiel Apec des métiers de la DSI est arrivé
Moins d’un informaticien sur deux s’estime reconnu par son employeur
Les recrutements de cadres dans l’informatique repartent à la hausse
L’appli mobile qui défend l’emploi en France
Ne perdez pas votre temps à répondre à une offre d’emploi bidon !
TalentSoft rachète PeopleXS, un éditeur de solutions de recrutement en mode SaaS
Emploi d’avenir : un décret élargit le contrat aux jeunes diplômés qualifiés
Les recrutements dans l’informatique repartent à la hausse
Laurent Solly (Facebook) : « La force de frappe de Facebook au service de l’emploi »
Ingénieur développeur : une double compétence génératrice de success story
Le monopole de Google détruit jusqu'à 12 000 emplois en France
Epargné par de nouvelles coupes, HP France veut se relancer
Pour Michel Sapin, le numérique doit contribuer à inverser la courbe du chômage