En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

VMware lance Horizon Suite, un environnement pour mieux gérer l’après-PC

L’éditeur présente une suite logicielle qui permet de gérer de manière centralisée toute l’informatique bureautique de l’entreprise, pour tous types de terminaux, fixes ou mobiles.

laisser un avis
Enfin, la voilà : la suite Horizon. Depuis 2010, VMware nous fait saliver avec ce projet technologique qui, selon l’éditeur, va pouvoir résoudre les épineux problèmes de « l’ère post-PC », autrement dit la multiplication des terminaux en entreprise (PC, portable, tablette, smartphone, client léger, etc.).   

Trois briques logicielles

Que trouve-t-on dans cette nouvelle suite logicielle ? Trois parties : Horizon View, Horizon Mirage et Horizon Workspace. La première n’est rien d’autre que VMware View, la solution de bureau virtuel de l’éditeur, rebaptisée Horizon View pour l’occasion. Le logiciel arrive désormais en version 5.2, avec à la clé de nouvelles fonctionnalités comme le support de Microsoft Lync (téléphonie et visioconférence) ou l’adaptation automatique des applications Windows pour terminaux iOS ou Android. Il sera donc possible d’utiliser n’importe quelle application Windows sur une tablette ou un smartphone iOS ou Android, au moyen d’une interface tactile.
agrandir la photo
Horizon Mirage est le résultat du rachat de Wanova en juin 2012. Tout comme View, Mirage – qui passe en version 4.0 – est une solution de  gestion centralisée de bureaux de travail. Mais avec une grosse différence : View exécute des machines virtuelles sur des serveurs et fait afficher le résultat sur le terminal, alors que Mirage gère des images-systèmes qui sont réellement exécutées sur le poste local. Ce qui est particulièrement pratique lorsque le réseau est défaillant. Ces images-systèmes sont d’ailleurs sauvegardées sous forme de couches logicielles, permettant d’optimiser l’espace de stockage (technologie dites de layering).

Un portail applicatif doublé d’un espace de stockage

Horizon Workspace, de son côté, est présenté comme un logiciel réellement nouveau (version 1.0). Il propose aux utilisateurs un accès unifié à ses applications, ses données et ses interfaces de bureaux. Il combine en réalité les fonctionnalités de portail applicatif de VMware App Manager, une solution qui ne sera plus commercialisée en tant que telle, avec celles d’un stockage de données en ligne (projet Octopus, pour les intimes).     
Le tout sera disponible à partir du 4 mars, de manière modulaire et sous forme de licence logicielle perpétuelle. Il faudra débourser 203 euros par utilisateur simultané pour Horizon View, 122 euros par utilisateur nommé pour Horizon Mirage et 122 euros par utilisateur nommé pour Horizon Workspace. Le package globale est, évidemment, moins cher que la somme des composants, avec un tarif de 244 euros par utilisateur nommé.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Avis d'experts

Culture et numérique, je t'aime moi non plus
Culture et numérique, je t'aime moi non plus
Hervé Kabla, directeur de BeAngels et co-fondateur de Media Aces
France Connect : une clef de voûte pour l'Etat Plateforme
France Connect : une clef de voûte pour l'Etat Plateforme
Guillaume Blot, chef du service architecture et urbanisation de la Disic
Transformation digitale : le retour des RH ?
Transformation digitale : le retour des RH ?
Anthony Poncier, social business director Europe chez Publicis Consultants
Sécurité de l'information : la dette masquée des entreprises
Sécurité de l'information : la dette masquée des entreprises
Gérome Billois, senior manager gestion des risques et sécurité de l'information chez Solucom
+ toutes les avis d'experts

Offres
d'emploi

  + toutes les offres d'emploi

Derniers
tweets

Newsletter 01Business