En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Atos filialise son activité paiements et transactions

La SSII entend donner plus d’autonomie et de visibilité à son activité paiements et transactions électroniques, dopée par l’e-commerce. Une activité à forte marge, portée essentiellement par Atos Worldline.

laisser un avis
Thierry Breton (photo) a de la suite dans les idées. Depuis son arrivée à la tête d’Atos, en novembre 2008, il n’a eu de cesse de faire fructifier Atos Worldline, la pépite du groupe avec sa marge opérationnelle insolente de 17,5% quand l’ensemble de la SSII affiche 6,6% en 2012.
Après avoir, en quatre ans, doublé les revenus de cette activité de paiements électroniques et d’informatique transactionnelle, Thierry Breton envisage de la filialiser afin de lui « donner plus d’autonomie et d’accroître sa visibilité ». L’opération devrait être finalisée avant la fin du premier semestre, mais on en connaît déjà les contours.

Leader européen avec Gemalto

Le périmètre de la future filiale, qui englobe Atos Worldline et une partie de la division de processus transactionnels HTTS (Hi-Tech Transactionnel Services), a généré, en 2012, un chiffre d’affaires de 1,1 milliard, en croissance de 5%. Elle emploiera 7 000 salariés répartis sur 18 pays.
Les paiements électroniques et les transactions pour les commerçants connaissent, de fait, une progression soutenue avec l’e-commerce, le paiement mobile, l’e-ticketing ou les cartes de fidélisation de la grande distribution. « Cette activité qui venait en support aux banques touche désormais toutes les entreprises de commerce. »
Atos qui est, juste après Gemalto, le leader européen de ce marché, entend par cette filialisation croître encore via des acquisitions, des partenariats ou la création de co-entreprises. La future filiale n’a pas encore de nom, mais Thierry Breton estime qu’Atos Worldline lui irait bien.
agrandir la photo
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Belgique: le réseau carte bancaire en panne la veille du réveillon de Noël
Atos Worldline a dû gérer une panne de son réseau monétique belge
Atos Worldline s’engage dans la lutte contre la fraude des paiements en ligne
La filialisation de l’activité paiements et transactions d’Atos attire les investisseurs
Viadeo ouvre un hub pour permettre à quatre SSII de recruter
Devoteam finalise la cession de sa filiale italienne AuSystems
25% du capital de Worldline, la filiale d’Atos, devrait être introduit en bourse fin juin
L’indien Infosys affiche un chiffre d’affaires en forte croissance sur l’année
La valorisation des SSII repart en flèche
Capgemini signe un contrat de 43,5 millions d’euros avec la Lloyd's Register
Après l’annonce de leur fusion, l’action de Steria décolle, celle de Sopra plonge
Interview Sopra-Steria : « Le jour du mariage est enfin arrivé ! »
Sopra et Steria précisent les contours de la fusion
AKKA Technologies : chiffre d’affaires en hausse, bénéfice net en baisse
Sopra et Steria : la fusion est confirmée
Steria et Sopra, une fusion qui fait sens
Cegedim a diminué ses pertes en début d'année
Steria et Sopra pourraient fusionner
Devoteam : le contrat avec Pierre Fabre ne sera pas renouvelé