En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Web Académie accueille sa troisième promotion d’élèves « décrocheurs »

laisser un avis
A l'heure où la formation des jeunes sans diplômes occupe l'actualité, l’école d’informatique Epitech et l’association de soutien scolaire solidaire Zup de Co accueilleront, le 1er avril à Paris, 67 étudiants sélectionnés sur dossier au sein de leur structure commune Web@academie.
Créée il y a trois ans, cette école forme aux métiers du web des jeunes, âgés de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire. Après deux ans d’études, privilégiant comme à l’Epitech, l’enseignement pratique – gestion de projet, travail en équipe et stage –, les élèves peuvent décrocher le certificat d’Epitech de développeur et d’intégrateur web. La formation est entièrement financée par des subventions ou des participations d’entreprises. Après Paris, la Web@academie ouvrira une semaine plus tard ses portes à Lyon pour accueillir 25 élèves.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Initier nos enfants au code, une idée qui fait consensus
En 2015, LDLC ouvrira l’Ecole pour former les porteurs de projet de demain
L'école du futur aura des robots dans les classes
Trois mois intensifs pour devenir codeur
Un rapport analyse les freins à l'essor du numérique à l'école
L’IGN prépare une version tablette du géoportail Edugeo
Au cœur de l'école 42 en compagnie de Xavier Niel
Débat 01 sur BFM Business : faut-il revoir la formation des ingénieurs ?
Deux semaines en immersion à l'école 42 de Xavier Niel
Nathan et Bordas ouvrent aux élèves les manuels scolaires numériques
Priceminister parraine le lancement de l’école PolytechWeb
L'école européenne des métiers de l'Internet agrandit ses locaux à Paris
Des tablettes pour les étudiants de la région Centre
Rennes équipe 24 écoles de plus de tableaux blancs interactifs
Le gouvernement refuse de donner la priorité au logiciel libre à l’école
Faut-il favoriser le logiciel libre à l’école ?
Des filières universitaires plus séduisantes
Apple : l'intégration des équipes de Beats va entraîner quelque 200 licenciements
Les salariés d’IBM se rebellent sur Facebook