En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Eyetalk et les lunettes qui parlent

laisser un avis
La start up américaine Eyetalk développe pour les non-voyants une paire de lunettes capables de lire un texte à haute voix. Elle intègre un appareil photo haute résolution et un processeur sur lequel tourne l’application de reconnaissance de caractères et le logiciel de synthèse vocale. Il faut entre six et trente secondes pour reconnaître le texte, mais les ingénieurs comptent réduire ce laps de temps. L’appareil photo est déclenché à l’aide d’une télécommande.
Eyetalk reconnaît qu’il faut une période d’apprentissage pour être sûr que l’appareil capture l’image correctement, même si une alarme indique, par exemple, qu’il n’y a rien d’écrit sur un emballage.

envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Startupers, faites votre pitch sur BFM
Bilan de l'opération séduction de François Hollande dans la Silicon Valley
Fleur Pellerin, un solide porte-étendard pour les startups françaises
Orange soutient et accompagne sept start-up californiennes
CES 2014 : Fleur Pellerin : « C’est vraiment la French-tech que je soutiens »
Criminal Case, le meilleur jeu Facebook de l’année est français et bat Candy Crush
Synthèse vocale : des voix plus vraies que nature
Vincent Ducrey (Hub Forum) : « Paris n’a pas le monopole des startups »
Grand Talk : CES Unveiled Paris 2013
Cinquante start up françaises recrutent plus de 300 profils
Grenoble Ecole de Management propose une appli mobile pour soutenir ses startups
Index Ventures investit dans TheFamily, le nouvel accélérateur de start up
Cloud Guys Corporation lève 118 000 dollars
La startup Boa Concept spécialisée en logistique lève 1 M€
Alpwize, le spécialiste du sans fil à faible consommation lève 750 000 euros
Le big data appliqué au trafic routier
Yelp ou l'art de la notation en ligne
Itesoft lance un outil de capture de documents mobile
La numérisation gagne en mobilité