En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Dailymotion ne doit pas rester franco-français, selon Fleur Pellerin

La ministre de l'économie numérique estime que le partenaire éventuel de Dailymotion devra préserver les emplois et la technologie française.

laisser un avis
« Dailymotion ne doit pas rester un groupe franco-français, ce serait une impasse économique et industrielle. Mais l'entreprise, sa technologie, ses ingénieurs et ses emplois doivent rester ancrés en France » a expliqué la ministre déléguée en charge de l'économie numérique. Fleur Pellerin a ajouté : « L'économie numérique n'est pas un village gaulois ! Après, lorsqu'un deal ne nous convient pas et que nous sommes actionnaires, nous le disons ».
La ministre, dans un entretien paru au Journal du Dimanche, a justifié sur le fond l'intervention de l'Etat dans cette cession tout en émettant des réserves sur la forme, à la suite des déclarations publiques du ministre Arnaud Montebourg, qui s'est officiellement opposé au projet de rachat par Yahoo! à 75 % de la plate-forme vidéo sur Internet, détenue à 100 % par Orange.

La négociation avec Yahoo! aurait dû rester dans le "secret des affaires"

Sur le fond, pour Fleur Pellerin, « L'Etat était légitime à faire connaître sa position dans ce dossier parce qu'il est l'actionnaire de référence d'Orange. L'accord avec Yahoo! n'était pas suffisamment équilibré et aurait pu conduire à une disparition de Daily Motion ».
Sur la forme, toutefois, elle estime que les concessions que Arnaud Montebourg cherchait à obtenir de la firme américaine  « aurait dû rester dans le secret des négociations commerciales ».
Plus généralement, la ministre reconnaît que « Nos pépites ont du mal à grossir, il faut les aider », ajoutant ne pas être contre l'arrivée d'investisseurs étrangers dans Dailimotion aux côtés d'Orange comme acteur de référence, d'autant que le marché américain est « incontournable quand on veut devenir un acteur de référence international ».
Lire aussi :
- Le PDG de Dailymotion "regrette le blocage gouvernemental" (publié le 3 mai 2013)
- Que peut faire Dailymotion maintenant ? (publié le 3 mai 2013)
- Xavier Niel et Vivendi seraient intéressés par Dailymition (publié le 3 mai 2013)
Source :
- Le Journal du Dimanche (publié le 5 mai 2013)
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Grand Talk : Stéphane Richard en direct du show Hello (vidéo replay)
01LIVE HEBDO #29 : Orange, Windows 10 et une farandole de smartphones (vidéo replay)
Robot, mobilité, Moocs… toutes les nouveautés pros d’Orange
Homepoint : le couteau suisse multimédia d'Orange (vidéo du jour)
Orange généralise l’autopartage chez ses salariés
Orange : Michaël Trabbia nommé directeur auprès de Stéphane Richard
Orange lance un site d’e-commerce aux Etats-Unis
Sosh lance le SoshPhone, un smartphone 4G à 169 €
Ramon Fernandez et Laurent Paillossot rejoignent Orange
Orange met les professionnels au régime fibre
Test du Hi d’Orange : la 4G à moins de 130 euros (vidéo)
Directeur général du Trésor, Ramon Fernandez devrait rejoindre Orange
Grand Talk : Frank Cadoret, DG exécutif de SFR (vidéo replay)
Orange : Stéphane Richard défend son bilan
Fragilisé, Stéphane Richard devrait malgré tout rester à la tête d'Orange
Orange accueille mille jeunes en alternance pour déployer la fibre et la 4G
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Moocs: Orange vise les entreprises avec sa plate-forme de cours en ligne
Yahoo! n’est pour rien dans ce concurrent de Siri qui fait vibrer le Web
Microsoft serait le partenaire trouvé par Orange pour DailyMotion