En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Paris lance la troisième édition de ses Grands Prix de l’Innovation

laisser un avis
Les start-ups innovantes franciliennes de moins de cinq ans au 1er décembre 2012 sont invitées à déposer leur dossier de candidature avant le 2 juillet prochain. Les jeunes pousses ont le choix entre six catégories : éco-innovations, santé/biotech, technologies numériques, contenus numériques, services aux entreprises, services aux particuliers. Les quatre dernières catégories de cette liste feront la part belle aux entrepreneurs de start-ups digitales, quelle que soit la nature de leur innovation. Le lauréat de chaque catégorie recevra une dotation de 12 000 euros, ainsi qu’une place, sous certaines conditions, dans un incubateur parisien. 
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Glowbl lève 2 millions de dollars pour se développer aux Etats-Unis
Paris ouvre un incubateur dédié au tourisme du futur
Le Numa crée un fonds d'investissement pour ses startups
Immobilier: Foncia acquiert Efficity spécialiste des estimations en ligne
Les startups nées durant la crise sont plus dynamiques et rentables
Withings diversifie son catalogue d'objets connectés
La start-up Minutebuzz lève un million d'euros
Comment Budapest attire les startups européennes
Deux startups qui veulent briser le monopole des professions réglementées
Wells Fargo lance son accélérateur de startups
Une partie du budget de la French Tech serait menacée
Startup : Anytime propose une carte visa gratuite et anonyme
Carl Pei (OnePlus) : « Nous vendons un terminal haut de gamme à prix coûtant »
Le secteur du crowdfunding est en pleine croissance
Aymar de Lencquesaing (Lenovo) : « la tablette n'a pas cannibalisé le marché du PC »
Goria : une vision d’ensemble de vos données sportives et de bien-être
Les VTC protestent contre un amendement de la loi Thévenoud
Nicolas Dufourcq (Bpifrance) : « 2014 s’annonce un beau millésime »
La France passe devant l’Allemagne pour les investissements en capital-risque
Nos startups se font racheter, est-ce si grave ?