En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un fonds incite Sony à vendre une part de ses activités et fait grimper son action

Third Point, qui indique être le plus gros actionnaire de Sony, souhaite voir le groupe nippon vendre une partie de ses actifs pour se concentrer sur certains champs d’activités seulement.

laisser un avis
Paradoxe troublant des marchés. L’action Sony a grimpé de 13% au bout d’une heure de cotation, aujourd’hui, mercredi 15 mai, à la bourse de Tokyo, après l'initiative d'un fonds américain qui veut contraindre le groupe nippon à se concentrer sur l'électronique et à mettre en vente une partie de ses activités dans les médias et contenus audiovisuels.

Bourse contre stratégie d’entreprise

Après une heure de cotation, le titre Sony grimpait de 13,05% à 2.122 yens, atteignant son plus haut niveau en séance depuis près de deux ans. De nombreux investisseurs jugeaient que l'initiative du fonds activiste américain, Third Point, constituait une bonne nouvelle pour l'action du groupe, même si ce dernier a déjà répondu qu'il ne souhaitait pas vendre lesdites activités.
Le fondateur de Third Point, Daniel Loeb, a appelé Sony, dans une lettre adressée à son PDG Kazuo Hirai, à réduire le nombre de ses métiers. M. Loeb affirme dans sa lettre que son fonds est devenu le principal actionnaire du groupe japonais, via les différentes entités qu'il gère. Il souhaiterait que Sony mette en Bourse 15 à 20% de sa division de contenus audiovisuels et médias (banque de films de cinéma, musique enregistrée, participations dans des télévisions), en donnant la priorité aux actionnaires actuels de l'entreprise.

Sony veut rester libre de sa stratégie

Le fleuron nippon de l'électronique a néanmoins opposé une fin de non recevoir à la requête du fonds. « Comme le PDG Kazuo Hirai l'a répété plusieurs fois, les activités de Sony dans les médias sont importantes pour sa croissance et ne sont pas à vendre », a répondu un porte-parole de Sony, ajoutant que le groupe souhaitait « continuer d'entretenir un dialogue constructif avec ses actionnaires tout en conduisant sa stratégie ».
La restructuration lourde qu’a connue Sony ces dernières années repose en effet sur une plus grande transversalité et une interaction entre les différentes divisions. La 4K en est un exemple frappant, puisqu’elle concerne aussi bien les divisions cinéma, broadcasting qu’électronique grand public et même jeux, avec la PlayStation 4.

Revalorisation du capital boursier

Une stratégie qui corrige nombre d’errements du passé et qui semble convenir aux marchés. Après être tombée l'année dernière à son plus bas niveau en plus de trois décennies, l'action Sony a en effet rebondi depuis le mois de novembre et sa valeur a plus que doublé en six mois.
Il est toutefois vrai qu’il y a tout juste six ans, l'action Sony valait plus de 7.000 yens. Elle avait même dépassé les 33.000 yens en 2000.
M. Loeb compte parmi ses faits d'armes l'éviction de la direction du groupe internet Yahoo! et le recrutement de son actuelle patronne Marissa Mayer. Il peut espérer capitaliser sur le mécontentement d'actionnaires qui ont vu leur groupe se faire dépasser par de nouveaux venus comme Apple et Samsung Electronics et constaté la chute de valeur des titres qu'ils détiennent.

A lire aussi :
Interview : Sony explique pourquoi la PlayStation 4 est restée invisible – 21/02/2013
Sony établit une nouvelle stratégie pour sortir la tête de l’eau
– 12/04/2012
Après l’avoir révolutionné, Howard Stringer va définitivement quitter Sony en juin
– 11/03/2013
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La valorisation des SSII repart en flèche
Sony ne veut pas d’Android Wear, pour l’instant
[Power! #19] Pandémie de produits high-tech (Vidéo)
Test de la tablette Sony Xperia Z2 : la plus fine du monde (vidéo)
Ces accessoires numériques qui nous simplifient la vie
PlayStation Now : Sony pourrait proposer la location de jeux dans le cloud
Ventes de PS4 et Xbox One, la console de Microsoft rattrape presque son retard
Marc Fiorentino : "Les valeurs technologiques américaines n'ont jamais connu une telle flambée"
Sony pourrait dévoiler son casque à réalité virtuelle le 18 mars prochain
PlayStation 4 : Sony écoule plus de 6 millions de consoles dans le monde
[MWC 2014] bracelets et porte-clefs : la folie des objets connectés
JTECH 174 : Galaxy S5, Galaxy Gear 2, Xperia Z2, Nokia X et XL, Wiko Wax
Test Sony Z1 Compact : le Z1 au format mini
[MWC 2014] Sony : smartphone et tablette Xperia Z2 et un bracelet connecté Smartband
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Sony s’apprête à lancer sa PlayStation 4 au Japon
Sony va fournir en masse les capteurs photo des futurs iPhone
Vidéoprojecteurs 4K et hifi de luxe au salon ISE d'Amsterdam
Qu'attendre du Mobile World Congress de Barcelone cette année ?