En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

E-santé : 1000 Français vont participer à un vaste projet de «quantified self»

laisser un avis
Organisé par IDS, société spécialisée dans la relation médecin-patient, le projet My Santémobile mesurera l’activité physique d’un millier de personnes pendant six mois. Ils seront équipés d’un podomètre qui, connecté à leur smartphone, enregistrera la distance parcourue, le nombre de pas et de marches franchis, ou encore le nombre de calories consommées.
Les participants, sélectionnés jusqu’au 31 mai dans quatre grandes villes de France (Bordeaux, Lille, Montpellier, Lyon), auront préalablement saisi leur profil socioéconomique et sanitaire. C’est l’une des premières fois qu’une expérience de « quantified self » de cette ampleur est menée en France. L’étude vise notamment à mesurer l’impact des objets connectés sur la santé. Si elle est concluante, ses organisateurs envisagent d’en conduire une seconde, plus médicale cette fois liée, par exemple, au suivi du rythme cardiaque. L’expérience devra alors être encadrée par le corps médical et un comité scientifique.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La balance connectée au service de la santé
Santé connectée : le marché naissant du quantified self
L’assurance santé au défi de la révolution digitale
Decathlon rend les sportifs gagas de la data
MedPi 2014 : les objets connectés prennent soin de votre santé (vidéo du jour)
Netexplo : un psychologue virtuel et une sucette numérique (Vidéo)
Un fonds d’investissement dédié à l’e-santé vient de voir le jour
TV Replay - 01 sur BFM Business : Les Français sont prêts à passer à l'e-santé
Etude BVA : Les Français sont largement prêts pour l'e-santé
Les smartphones pourraient réduire de 11,5 milliards d’euros les frais de santé
L’ e-santé se heurte aux garde-fous du système de santé
Télémédecine : un plan, vite !
Et si le numérique faisait le bonheur?
Les professionnels de santé vont tester une messagerie sécurisée
Syntec numérique veut faire passer la télémédecine à la vitesse supérieure
La fourchette intelligente et connectée
Une aide publique de 23 millions d'euros pour les projets e-santé
23 millions d'euros pour les projets e-santé
Pour une feuille de route de la télésanté en France