En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’Académie des sciences propose d’enseigner l’informatique dès le primaire

Il est grand temps que l'informatique devienne une discipline à part entière, au même titre que les mathématiques, dans les établissements scolaires. Et ce, du primaire jusqu'au lycée.

laisser un avis
Le numérique est omniprésent dans nos vies et dans les entreprises. Pourtant l’enseignement de l’informatique peine à s’imposer dans les établissements scolaires français. Dans son dernier rapport, l’Académie des sciences préconise de lui accorder une place depuis le primaire jusqu’au lycée au même titre que les mathématiques ou le français. Il ne s’agit pas d’expliquer aux élèves comment se servir de logiciels tels qu'Excel, mais bien de leur apprendre les concepts de base de l’informatique. La formation des enseignants de cette discipline est donc primordiale. Ceux qui dispenseront ces cours devraient avoir le même niveau de diplôme que pour les professeurs des autres disciplines.
Les signataires du rapport cherchent avant tout à provoquer une prise de conscience de l’importance du sujet au niveau du gouvernement et de la société. Tous les espoirs sont permis quand on sait qu’« au Royaume-Uni, un rapport semblable a été suivi d’effets. Il a, notamment, provoqué l’introduction de l’informatique comme discipline au baccalauréat », se félicite Serge Abiteboul, l’un des participants aux côtés de Gérard Berry, Gilles Dowek et Christine Balagué. De fait, le rapport dresse un état des lieux du contexte français mais aussi des pratiques en vigueur dans d’autres pays.
La problématique n’est pas nouvelle. Chaque année qui passe creuse le retard de la France. Une décision politique ambitieuse sur le sujet serait donc bienvenue. Suivant certains informaticiens comme Serge Abiteboul, il serait même souhaitable d’aller plus loin que ce que préconise le rapport, même si c'est un bon début.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Avec la Villa Bonne Nouvelle, Orange se penche sur la digitalisation du travail
Satya Nadella a touché 84,3 millions de dollars cette année
Allemagne : après le rachat d'E-Plus, Telefonica supprimera 1600 postes
L'abus de messages personnels au bureau est une faute
Réseaux sociaux: l'usage business reste minoritaire en entreprise
Polytechnique mise sur le big data et crée une chaire « data scientist »
Congélation d'ovocytes: Marisol Touraine s’inquiète du projet d’Apple et Facebook
Facebook et Apple offrent à leurs employées la congélation d'ovocytes
Glassdoor, le TripAdvisor de l’emploi, débarque en France
#rmsconf : Comment recruterons-nous en 2025 ?
Chief data officer, un job en or
Monster met les bouchées doubles sur le recrutement social
La future fiche de paie simplifiée induira 2 milliards d'euros d'économies
Salaire des femmes : Satya Nadella dérape… puis s’excuse
Angélique Zettor cofondatrice de Genymobile, remporte le prix Ivy
Fin de l'écotaxe: les salariés de la société Ecomouv' inquiets pour leur avenir
Un tiers des emplois pourraient être confiés à des robots ou logiciels d’ici 2025
Julie ou le récit d’une apprentie codeuse
Les nominations IT de la semaine
SAP s’apprêterait à mener un plan social en France