En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'e-commerce européen a généré 311,6 milliards d'euros en 2012

Les 250 millions de cyber-acheteurs européens ont permis au secteur du commerce en ligne de progresser de 19 % en 2012 selon l'organisme Ecommerce Europe.

laisser un avis
L'e-commerce européen a connu une croissance de 19 % en 2012.
L'e-commerce européen a connu une croissance de 19 % en 2012.
La crise semble moins toucher le commerce en ligne que le secteur du commerce physique. L’organisation européenne de l’e-commerce, Ecommerce Europe, dont la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad) est adhérente, confirme ce 23 mai 2013 ses prévisions que nous avions publiées en décembre dernier. Le chiffre d’affaires du commerce en ligne a atteint 311,6 milliards d’euros au cours de l’année passée, en hausse de 19 % par rapport à 2011.
Les 28 pays membres de l'Union européenne (en incluant la Croatie, qui entrera dans l'UE le 1er juillet) pèsent 88,7 % du marché global européen à 276,5 milliards d'euros. Ce marché est dominé par trois pays : la Grande-Bretagne (96 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2012), l’Allemagne (50 milliards d’euros de chiffre d'affaires) et la France (45 milliards d’euros de chiffres d'affaires). A eux trois, ils ont généré 61 % du chiffre d’affaires de l’e-commerce européen et 69 % de l’e-commerce des l’UE à 28.
Selon Ecommerce Europe, l'économie numérique, vente en ligne comprise, représente 3,5 % du produit intérieur brut du continent. Un pourcentage que l’organisme s'attend à voir doubler d'ici 2016 et tripler avant 2010.
© Ecommerce Europe
agrandir la photo
Fin 2012, le continent comptait 550 000 sites marchands, chiffre en croissance annuelle de 15 à 20%. Comme il l’avait évoqué en décembre dernier, Ecommerce Europe, confirme que cette augmentation de l'offre en ligne est tirée par les pays d'Europe du Sud et de l'Est qui rattrapent rapidement leur retard sur les pays plus matures. La Turquie est le pays où les ventes en ligne ont enregistré la plus forte croissance (75 %). Viennent ensuite la Grèce (61 %) et l’Ukraine (41 %).Le nombre d'emplois liés directement et indirectement à l'e-commerce est par ailleurs estimé à deux millions pour toute l'Europe.
Le marché européen de l’e-commerce conserve donc la première place mondiale, acquise en 2010, devant l’Amérique du nord. La zone Asie-Pacifique arrive en troisième position. C’est d’ailleurs la partie du monde où ce type de commerce a le plus augmenté en 2012.
 
A lire aussi :
300 milliards de chiffre d'affaires pour l'e-commerce européen en 2012, paru le 11/12/2012
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Un nouveau métier qui marie technologie et communication
Il repère les tendances pour orienter la stratégie internet de l'entreprise
Le Social Media Manager, l'antenne de l'entreprise sur les réseaux sociaux
Tracer le comportement des utilisateurs, le rôle de l'UX Designer
Le CDO, un métier aux frontières de la DSI
Une nouvelle génération de "marketeux" débarque dans l'entreprise
Pourquoi la valorisation d'Airbnb va atteindre des sommets
Immersion dans le monde digital chez Accenture à Sophia-Antipolis
Le numérique bouscule les rythmes de formation des salariés
Aurélie Simard (Eurogroup): "La DSI peine face au virage numérique"
Les professionnels de l’IT réclament des formations Cloud
L'offensive numérique d'Accor pour contrer Booking.com
Intel établit en Ile-de-France son centre européen dédié au Big data
Accélération numérique: les grandes entreprises peinent à suivre le rythme
Le numérique : un marché porteur pour l'emploi
Les 100 premiers acteurs français du numérique en croissance de 13 % en 2014
Bill McDermott: "La France fait partie des 5 marchés majeurs pour SAP"
Ces nouveaux profils issus du numérique (4) : le nouvel expert en sécurité
Ces nouveaux profils issus du numérique (1) : Data Scientist
Ces nouveaux profils issus du numérique (3) : l'ingénieur Cloud Computing