En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pour être innovant, il faut arriver au bon moment

Bruno Vanryb, président d'Avanquest Software et président du Collège éditeurs de Syntec numérique

agrandir la photo
Innover. Le nerf de la guerre technologique. Le point qui fait la différence entre les acteurs de l'écosystème numérique. Le centre d'intérêt des analystes et blogueurs, qui attribuent un certificat au plus inventif. Un mot, dans notre univers, peut avoir plusieurs sens. Steve Jobs représente, pour tous, le père de l'innovation technologique. Malgré son décès, on continue de le citer en référence.
Que retient-on de lui ? Cette phrase magique qui a fait le succès d'Apple : “ Think different ” ! Mais qu'est-ce que cela veut dire exactement ? La capacité de se réinventer, de trouver la bonne idée qui tue, le dépassement de soi ? Quand on regarde de plus près l'histoire de la firme à la pomme, on se rend vite compte qu'être le premier à imaginer un produit qui n'existe pas ne suffit pas pour devenir le leader de sa catégorie.
L'iPod ? Les baladeurs MP3 existaient déjà depuis longtemps, sans qu'aucun modèle n'arrive à émerger. L'iPhone ? Idem. A sa sortie, cela faisait un moment que les écrans tactiles et autres smartphones équipaient certaines catégories d'utilisateurs dans le monde professionnel, mais aussi dans celui des early adopters. Moralité : pour être innovant, il ne suffit pas seulement d'être le premier ; il faut surtout arriver au bon moment sur un marché, parfois déjà ouvert par d'autres concurrents.
Le “ Think different ”, c'est ce qui a permis d'apporter la qualité qui rend le produit indispensable pour celui qui va le choisir. Il ne s'agit donc pas forcément de courir en tête, mais surtout d'être le meilleur ! Attention, il n'est pas question ici de dire qu'Apple n'est pas une société innovante. Elle l'est, évidemment. La pénétration extraordinaire de ses outils dans notre vie quotidienne en témoigne. Mais c'est justement là le secret de sa réussite. L'innovation dans le numérique n'est pas seulement technologique. Elle s'appuie aussi sur des techniques de marketing et des usages !

"Il n'y a pas de recette miracle qui assure le succès"

Parfois, le mieux est de laisser les autres créer le besoin afin de mieux y répondre avec la solution la plus ergonomique, en phase avec l'attente du consommateur. D'ailleurs, Samsung, lui aussi, est en passe de suivre le même chemin qu'Apple.
Aujourd'hui, ses téléphones mobiles reprennent les clés de la réussite de l'iPhone en les enrobant d'une couche d'innovation. Ce n'est pas pour rien que les deux géants s'accusent mutuellement de contrefaçon. Inventer n'a de sens que couplé à un principe de réalité économique : il n'existe pas de recette miracle ; une idée révolutionnaire ne suffit pas pour que cela marche !
Prenons un cas concret : l'impression 3D. Tout le monde en parle, les applications sont très impressionnantes, mais au-delà de quelques cas anecdotiques qui intéressent les médias, on n'est pas encore certain du modèle économique qui fera émerger cette nouvelle technologie. Pourtant, elle finira par trouver le succès, mais seulement lorsqu'une entreprise proposera un produit qui aura une utilité directe, loin du gadget !
La France s'est construite sur une logique de recherche, sûrement passionnante, mais quelquefois sans débouchés réels. Le passage à une dynamique d'innovation inscrite dans le quotidien donnerait un vrai coup de fouet à notre écosystème ! Symboliquement, la mesure la plus emblématique de soutien à nos entreprises s'appelle le Crédit d'impôt recherche. Il serait peut-être temps de penser à un Crédit d'impôt innovation !
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Pas d’omnicanal, sans une digitalisation des points de vente
Le G20 des Entrepreneurs de Sydney comme si vous y étiez (4/4)
Quand le big data s’invite pendant vos vacances
Le G20 des Entrepreneurs de Sydney comme si vous y étiez (3/4)
Le G20 des Entrepreneurs de Sydney comme si vous y étiez (2/4)
Transformation digitale : Du verre à moitié vide au verre à moitié plein
Le G20 des Entrepreneurs de Sydney comme si vous y étiez (1/4)
Contrefaçon d’articles : la victoire de David contre Goliath
Le renouveau du marketing B2B
La Coupe du Monde n’aura plus lieu
Vers le million et demi de noms de domaine déposés dans les nouvelles extensions
L'audace est une garantie de succès dans la digitalisation d'une entreprise
A quoi sert vraiment un réseau social d’entreprise ?
Réseaux sociaux : remettre de l'humain dans la relation client
L’essentiel du Patch Tuesday de juillet 2014
Une idée simple : pour enseigner l'informatique, il faut des informaticiens
Ceintures de sécurité et crash-test : des modèles pour la sécurité de l’information ?
Une crise qui en cache une autre
Les nouveaux types de failles (et comment essayer de les contrer)