En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Plus de 40% des entreprises ne savent pas détecter automatiquement une cyberattaque

laisser un avis
Selon une étude que vient de faire paraitre Varonis, un spécialiste de la protection des données, plus de 40% des DSI (280 interrogés au niveau mondial) ont très peu, voir aucun moyen pour détecter automatiquement une intrusion informatique ou une activité inhabituelle (modification des droits utilisateur, accès suspect aux données, modification d’accès à un fichier…). Il n’y a pas de remontée d’informations en temps réel, ou même de rapport quotidien, voire hebdomadaire.  
Parmi les grandes entreprises les mieux équipées, 36 % seulement utilisent des techniques automatisées pour détecter les modifications de contrôle d’accès aux fichiers, et 37 % pour détecter les modifications de privilèges. 19 % disposent d’une capacité automatisée basique et seulement 6 % ont les moyens de surveiller tous ces évènements en temps réel. Au niveau de la gestion des  fichiers, même constat : 29 % ont la capacité de détecter si des fichiers contenant des données sensibles sont consultés ou créés, et 22 % sont en mesure de pister des données envoyées vers le cloud.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le président du Cigref préconise une DSI à deux vitesses
Les 9 défis qui attendent l’entreprise numérique selon le Cigref
Comment s’écarter de la DSI sans pour autant l’exclure ?
Plan social en vue à l’informatique de BPCE
L’innovation, avenir des DSI
De 30 à 50 % du budget IT échappe aux DSI
Le nouveau référentiel Apec des métiers de la DSI est arrivé
Deloitte dévoile les dix tendances technologiques 2014
La dimension cybernétique de la crise ukrainienne
Microsoft met la création d’applis à la portée des directions métiers
DSI versus DRH
Le numérique s’inscrit au cœur du patrimoine génétique des entreprises
01 Replay : Coup de pouce à la startup Lastline
Cyberattaque: plus de 200 entreprises "sensibles" à protéger
La gestion du patrimoine applicatif s’attaque aux grosses dépenses IT
Les DSI doutent de leur capacité à faire face au choc numérique
Avec le numérique, quels changements de société désirons-nous ?
Comment le DSI peut-il (re)devenir incoutournable
Les six points clefs d’une stratégie numérique
DSI, êtes-vous « disruptif » ou traditionnel ?