En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les analystes voient déjà le début de la fin des tablettes

Smartphones à grand écran et accessoires connectés vont grignoter de plus en plus le potentiel commercial des tablettes, estime le cabinet d’analyse IDC.

laisser un avis
Bientôt la fin des tablettes?
Bientôt la fin des tablettes?
Quel avenir pour les tablettes ? Dans nos contrées, ce marché devrait bientôt montrer les premiers effets de saturation, estime IDC. L’analyste vient, ainsi, d’abaisser légèrement son pronostic de ventes pour l’année 2013, de 229 à 227 millions d’unités. Ce qui représente quand même une croissance de 57,7 % par rapport à 2012. Dans les prochaines années, les ventes devraient continuer à augmenter, pour atteindre 407 millions d’unités en 2017. Pas de quoi s’affoler donc.
Il n’empêche qu’à long terme, la tablette a du souci à se faire. IDC table sur un très prochain ralentissement de la croissance dans les marchés d’Amérique du Nord, d’Europe de l’Ouest et du Japon. Et cela, pour trois raisons : une saturation naturelle (moins de personnes ont besoin d’une tablette que d’un smartphone), l’adoption croissante des « phablets » (pourquoi acheter une tablette alors qu’il existe des smartphones à grand écran ?) et l’arrivée imminente des accessoires connectés (montres intelligentes, lunettes connectées, etc.). « A long terme, la croissance du marché des tablettes sera tirée en grande partie par des pays tels que la Chine », précise Jitesh Ubrani, analyste chez IDC. D’ailleurs, les marchés occidentaux devraient voir leur poids baisser, avec une part de marché qui passera de 60,8 % en 2012 à 49 % en 2017.        
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Sodexo, Ubisoft, le MuCEM, l'agence spatiale européenne,... Les contrats IT de la semaine
BlackBerry continue de réduire ses pertes trimestrielles
Imprimante 3D, un cadeau de Noël encore réservé aux geeks
Atos se renforce aux Etats-Unis avec l'activité informatique de Xerox
Les Français veulent imposer à leur banque un nouvel équilibre des forces
Le renseignement économique doit devenir une priorité des services secrets
Xavier Niel achète Orange Suisse à Apax pour 2,3 milliards d'euros
Paiement en ligne: Voyages-sncf adopte V.me by Visa, retenu par BPCE
Numericable s'active pour vendre l'activité mobile d'Outremer Telecom
UberXS : le plan B pour remplacer UberPop en 2015
Brandalley conteste la décision de l'Autorité de la concurrence sur vente-privée.com
Allianz place des détecteurs de fumée chez ses assurés
L'industriel chinois ZTE tisse ses liens avec l'opérateur e-téra
Comment la fusion SFR-Numericable affecte le plan très haut débit
Demain, votre collègue sera un robot
Uber ne renoncera pas à poursuivre le service UberPop après le 1er janvier
La révolution numérique pousse les assureurs à acheter des startups
Bruxelles valide la refonte du crédit d'impôt jeu vidéo
Téléphonie mobile: Orange négocie avec BT son retrait du Royaume-Uni
Djump, Heetch, Miinute, Lyft… Ces services de covoiturage qui ressemblent à UberPop