En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une entreprise française sur deux dépasse la durée légale de conservation des données

laisser un avis
Dans une récente étude menée par Iron Mountain et le cabinet d’avocats De Brauw Blackstone Westbroek, il ressort que les entreprises européennes, à hauteur d’une sur trois, ne respectent pas le temps légal de conservation des données. Selon les directives européennes, ces périodes sont plus ou moins complexes et diffèrent d’un pays membre à l’autre. Notons qu’en moyenne, la durée de rétention est de six ans mais peut varier de trois mois (pour les réclamations clients) à vingt ans (pour les secrets commerciaux, brevets, etc.). Au sortir de cette étude, la France remporte le bonnet d’âne, avec une entreprise sur deux ne respectant pas les durées prescrites.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Assises de la sécurité : l'Anssi insiste sur une réponse collective aux menaces
Un public élargi pour les Assises de la Sécurité 2014
Une trentaine de produits Oracle et Cisco impactés par Shellshock
Shellshock : les premières attaques déferlent sur la Toile
Cyber-attaque: les banques anglaises auront en 2015 un système d'alerte
Sécurité: la mégafaille «Shellshock» secoue le monde Linux et Mac OS
Sans contact : Gemalto gagne un contrat pour le métro de Pékin et bondit en Bourse
Hiscox veut assurer les sites marchands contre les cyber-risques
[Vidéo] La carte bancaire du futur sera plus difficile à pirater
Gestion des comptes à privilèges… Votre responsabilité est engagée !
Home Depot : une gestion de la sécurité défaillante depuis longtemps ?
Israël va se doter d'une Autorité en charge de sa cyberdéfense
Home Depot : 56 millions de cartes bancaires ont été piratées
Données personnelles: Apple renforce la sécurité avec iOS8
Les services RH, comptables et financiers, proies faciles du phishing
Données personnelles : la Cnil épingle l'opacité des applis mobiles
Authentification électronique: le règlement européen entre en vigueur
Prism: Yahoo a été menacé d’une amende de 250.000 dollars par jour
La Loi de programmation militaire au service de l’Anssi