En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une entreprise française sur deux dépasse la durée légale de conservation des données

laisser un avis
Dans une récente étude menée par Iron Mountain et le cabinet d’avocats De Brauw Blackstone Westbroek, il ressort que les entreprises européennes, à hauteur d’une sur trois, ne respectent pas le temps légal de conservation des données. Selon les directives européennes, ces périodes sont plus ou moins complexes et diffèrent d’un pays membre à l’autre. Notons qu’en moyenne, la durée de rétention est de six ans mais peut varier de trois mois (pour les réclamations clients) à vingt ans (pour les secrets commerciaux, brevets, etc.). Au sortir de cette étude, la France remporte le bonnet d’âne, avec une entreprise sur deux ne respectant pas les durées prescrites.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Apprendre à gérer ses mots de passe
La liste des mots de passe trop faciles à deviner
Un label pour identifier les offres de cybersécurité Made in France
Cybercriminalité: Cazeneuve veut «responsabiliser» les acteurs du Net
Les clients de Microsoft Outlook.com victimes d’une attaque en Chine
Un parlementaire dresse un bilan des conséquences de l'affaire Snowden
Google continue de révéler les failles de Microsoft Windows
Sopra Steria et le CEA s’associent sur le front de la cybersécurité
Comment réagir si votre site web fait partie des sites attaqués ?
La Cnil propose un label sur la gouvernance des données personnelles
Google récidive et révèle une faille zero-day dans Windows 8.1
Morgan Stanley : 350 000 clients victimes d'un vol de données
Google révèle une faille zero-day présente dans Microsoft Windows 8.1
1,9 million de données clients piratées sur Tf1.fr
Une fin d’année propice aux cyberattaques visant les SI industriels
Attaques du Xbox Live et du PSN : qui se cache derrière Lizard Squad ?
Piratage de Sony Pictures : et si la Corée du Nord n’était pas responsable ?
La Chine suspectée de complicité dans le piratage de Sony Pictures
Apple envoie pour la première fois un patch de sécurité automatique sur Mac OS X