En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une entreprise française sur deux dépasse la durée légale de conservation des données

laisser un avis
Dans une récente étude menée par Iron Mountain et le cabinet d’avocats De Brauw Blackstone Westbroek, il ressort que les entreprises européennes, à hauteur d’une sur trois, ne respectent pas le temps légal de conservation des données. Selon les directives européennes, ces périodes sont plus ou moins complexes et diffèrent d’un pays membre à l’autre. Notons qu’en moyenne, la durée de rétention est de six ans mais peut varier de trois mois (pour les réclamations clients) à vingt ans (pour les secrets commerciaux, brevets, etc.). Au sortir de cette étude, la France remporte le bonnet d’âne, avec une entreprise sur deux ne respectant pas les durées prescrites.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Regin, le malware furtif qui espionne à tout va
La banque anglaise RBS paie cher sa méga-panne informatique de 2012
Samsung s'allie à BlackBerry pour sécuriser les flottes de mobiles Galaxy
Bull et Gras Savoye assurent les entreprises contre les cyber-risques
Sécurité: les pratiques des salariés divergent des consignes édictées
[Vidéo 01 Replay] La sécurisation des données personnelles sur le web préoccupe les Français
[Vidéo 01 Replay] Sécurité numérique : Gemalto poursuit sa conquête du marché
Résultats T3 : Gemalto confirme ses objectifs pour l’année
Touch ID: une sécurisation bienvenue pour l'iPad en entreprise
L'attitude des salariés français induirait des risques sécuritaires
Etats-Unis : le groupe de discount Kmart victime d'une cyber-attaque
Sécurité : Symantec se scinde en deux
Les banques américaines victimes d'une vague de cyberattaques
Les pirates ont-ils désormais toujours un coup d'avance ?
Sébastien Faivre (Brainwave) : « Mettre une porte blindée ne suffit plus à protéger une entreprise »
Comment l’armée française se prépare à la cyberguerre
Les données personnelles de 76 millions de ménages compromises lors d'une cyber-attaque contre JP Morgan
Cybersécurité : l'avènement des objets connectés va poser d'énormes défis
Sécurité : face aux menaces, l’Anssi appelle à plus de collaboration entre les entreprises