En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les quatre meilleurs employeurs sont dans le numérique

laisser un avis
Google, SAS Institute, Netapp et Microsoft arrivent en tête du classement des meilleures entreprises où il fait bon travailler établi par l'Institut Great Place to Work. Un classement qui distingue 25 multinationales en fonction de leur culture d’entreprise et des conditions de travail qu’elles offrent. Cisco arrive dixième, Autodesk onzième. Pas de société IT française ni même de SSII dans ce palmarès annuel.
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Davidson Consulting résout les problèmes de logement de ses jeunes collaborateurs
La SSII Davidson Consulting, première société française où il fait bon vivre
Les entreprises du Web font leur entrée au palmarès du Great Place to Work
Octo Technology et Microsoft à nouveau lauréats des entreprises où il fait bon travailler
La classe dirigeante de la high-tech américaine se féminise (un peu)
Great Place to Work : plusieurs entreprises IT récompensées
L'e-commerçant LDLC lance son école de formation
Pôle Emploi enrichit sa base de données de 1 200 offres IT
Directeur des risques numériques, une fonction au service des opérationnels
Banques et assurances en quête de profils IT variés
Twitter se mue en Pôle emploi européen le temps d'une journée
Dans quelles entreprises fait-il bon travailler ?
Une entreprise peut consulter les SMS pro de ses salariés
Les salariés français, une cible facile pour les cyberpirates
Finalisation du rachat d’une filiale d’Atos par Proservia
Pôle Emploi va lancer un app store pour aider les chômeurs
Lucanet, spécialisé dans le décisionnel, ouvre une filiale en France
Olivier Fécherolle, directeur général: "stop au Viadeo bashing"
Les embauches repartent dans l'informatique