En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Voilà à quoi ressemblera la publicité sur Instagram

Instagram a dévoilé hier à quoi ressembleront les posts publicitaires sur son service de photo et vidéo artistiques. L’occasion également de rassurer les utilisateurs, une fois de plus.

laisser un avis
Est-ce que l’annonce de l’entrée en bourse de Twitter a précipité les choses ? Peut-être, en tout cas, depuis début octobre, Instagram avance à marche forcée pour introduire la publicité dans son service. Hier, soir en fin de journée, la société américaine a communiqué sur l’apparence que prendront les posts sponsorisés et sur la manière dont les utilisateurs pourront les identifier. Ces messages, toujours centrés sur une photographie, indiqueront en haut à droite le nom de la société et à droite le label « Sponsored » en lieu et place de la date de publication.
Deux exemples de ce à quoi ressemblera la publicité sur Instagram.
agrandir la photo

Rassurer l’utilisateur

Selon le blog d’Instagram, « si vous êtes aux Etats-Unis, vous verrez l’exemple de publicité [posté] de temps en temps dans la semaine à venir ». Il suffira alors de taper sur le mot « sponsored » pour en savoir plus sur le fonctionnement de la publicité dans le service de photographies arty.
Comme à leur habitude depuis que la décision d’introduire de la publicité dans Instagram, ses responsables se veulent rassurants sur le fait que l’esprit premier ne sera pas perdu : « Nous voulons que les publicités soient créatives et plaisantes. Nous commençons donc pas une petite poignée de marques qui sont d’ores et déjà de très appréciés membres de la communauté Instagram ». Ce premier cercle compte, entre autres, des marques Adidas, Ben & Jerry, Burberry, Lexus ou encore PayPal.

Le poids de Facebook

Le post explique également qu’il sera possible pour l’utilisateur de masquer une publicité qui ne l’intéresse pas et même de préciser pourquoi. Un moyen d’éviter de faire fuir les utilisateurs mais également d’affiner la cible, évidemment. Car pour proposer des publicités « pertinentes », Instagram « utilisera les informations générées par ce que vous faites sur Instagram ou Facebook ». Cela inclura par exemple « les personnes que vous suivez et les photos et vidéos que vous aimez sur Instagram, et vos intérêts et autres informations basiques sur Facebook », précise la page explicative dédiée à la publicité sur Instagram mise en place ces derniers jours.

« Comme toujours, vous possédez vos propres photos et vidéos. L’introduction de la publicité ne changera pas cela », explique enfin le blog d’Instagram. Ce qui répond à une des craintes que laissaient planer les conditions générales d’utilisation de ce service depuis ses origines.

A lire aussi :
La publicité arrive sur Instagram aux Etats-Unis d’ici deux mois
– 04/10/2013

Source :
Blog Instagram
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La publicité arrive sur Instagram aux Etats-Unis d’ici deux mois
La publicité pourrait arriver sur Instagram dès l’année prochaine
Publicité : le marketing digital lutte contre le trop plein de prospectus
Vaste offensive de Twitter dans la publicité
Après son mariage avorté, Publicis rebondit dans le digital avec Facebook
Maurice Lévy : «Publicis ne cherchera pas de nouveau partenaire»
Criteo ne parvient pas à convaincre Wall Street
Facebook lance son réseau publicitaire mobile
Twitter lance en France un outil publicitaire lié aux programmes TV
Les « instagrameurs », une nouvelle race d’influenceurs ?
Facebook fait des étincelles dans la publicité sur mobiles
Jelly, une application pour poser des questions à ses amis en photo
Instagram Direct, pour envoyer des photos privées et concurrencer Snapchat
Ad4Screen lance une offre de reciblage publicitaire pour mobile
La publicité est-elle en train de pervertir les réseaux sociaux ?
Pub : Facebook répète que ses utilisateurs contrôlent l’usage de leurs données
Facebook Home s’ouvre à Tumblr, Pinterest, Flickr et Instagram
La Finance et les médias sociaux peuvent-ils faire bon ménage ?
Publicité en ligne : Microsoft, Yahoo! et AOL s’allient contre Google