En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

350 millions de publicités indésirables virées de Google

Google a nettoyé ses réseaux des publicités indésirables dont le nombre a augmenté de 59% entre 2012 et 2013.

laisser un avis
Quand la plus grande régie publicitaire du monde fait le ménage, c’est forcément en grand. Dans sa lutte perpétuelle contre la publicité indésirable qui, en plus de harceler les internautes par des spams et du phishing, sature ses réseaux et ses serveurs, Google a retiré 350 millions d’annonces qualifiées d’indésirables.
Dans un rapport publié sur le blog Adwords, le géant américain indique que ces messages ont en un an grimpé de 59%. En 2012, ils représentaient 220 millions. Par contre, si le volume augmente, les annonceurs concernés sont en forte baisse. Il sont passés en un an de 850 000 à 270 000. La  lutte contre la contrefaçon semble avoir payé. Entre 2012 et 2013, les publicités de promotions de ces produits ont chuté de 82%. Cette baisse entraine avec elle les plaintes qui ont également baissé de 78%.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Le train en illimité, l’arme anti-BlaBlaCar d’iDTGV
Yahoo! va se séparer du reste de ses actions Alibaba
Le français Esker rachète une startup américaine TermSync
Apple : ventes record de l'iPhone et bénéfice historique
Microsoft progresse dans le cloud et le hardware mais Windows déçoit
Réalité virtuelle : Oculus VR se lance dans le cinéma
Partech Ventures lance un fonds de capital-croissance de 200 millions d'euros
[Vidéo 01 replay] Ce qu'il fallait retenir de l'actualité IT de la semaine du 19 janvier
La gouvernance actuelle d'Oracle critiquée par des actionnaires
Voyagiste en ligne: Expedia acquiert son rival américain Travelocity
Eurostar, la Fourchette, Mutuelle Nationale des Hospitaliers.. Les contrats IT de la semaine
Europcar, Microsoft, Apple, Twitter, Everial... Les rachats IT de la semaine
Huawei nie tout cyberespionnage tout en soutenant le PC chinois
Orange crée un fonds d'amorçage de 20 millions d'euros pour start-up
Apple rachète Semetric, qui analyse les données de consommation musicale
[Vidéo 01 Replay] BlackBerry peut-il reconquérir l'entreprise ?
[Vidéo 01 Replay] PageYourself, un site professionnel sur Facebook
[Vidéo 01 Replay] Accélérer les chantiers de la cybersécurité
Uber évalué à plus de 41 milliards de dollars
Olivier Marti (CEA) : « Mon travail ? Mettre le climat dans un ordinateur »