En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Getty Images offre gratuitement ses 35 millions de photos aux internautes

L’ultime stratégie de Getty Images pour faire face au piratage : la gratuité pour un usage non-commercial de sa banque d’images.

laisser un avis
© Site Getty
Qui aurait imaginé cela ? Getty Images, la plus grande banque d'images au monde, a décidé d’offrir aux internautes l'intégralité de son contenu, riche de... 35 millions de clichés ! Ils pourront les utiliser gratuitement et légalement sur les réseaux sociaux ou sur leur blog, à la seule condition qu’il ne s’agisse pas d’une utilisation commerciale.
Mais attention, il ne s'agit pas de téléchargement sauvage: pour utiliser une image Getty, il faut employer les outils que l'enteprise fournit, soit un code HTML (embed) pour intégrer la photo à son site ou des boutons de partage sur Twitter ou Tumblr.
Dans un communiqué, Craig Peters, vice-président de Getty, explique qu’il s’agit de « rendre disponible notre travail au plus grand nombre et que cela bénéficie à nos photographes ». Mais il fournit aussi une autre raison : le piratage massif dont souffrent les éditeurs de banques d’images.
Sans nommer ainsi l’utilisation des photos sans autorisation, il confirme que de toute façon, « les internautes utilisent nos clichés sans acheter de licences. » Plutôt que de mener une lutte perdue d’avance, Getty adopte une autre stratégie. Car évidemment, il n'y a pas de philantropie derrière tout ça, juste un pari énorme sur une éventuelle monétisation future de ses clichés. « Comme Google l'a prouvé avec Youtube, il est facile d'inclure des publicités ou des liens commerciaux [dans le code HTML proposé par Getty] » a précisé Peters au site The Verge.
Créée en 1995 par Mark Getty et Jonathan Klein, Getty Images est rapidement devenu un acteur majeur dans les agences de publicité. En 2006, elle a tenté une stratégie Internet en rachetant iStock en 2006. Après des difficultés financières, elle a été rachetée en 2012 par le groupe Carlyle qui n’a pas hésité à dépenser 3,3 milliards de dollars pour sa banque d’images.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
N’enterrons pas trop vite les Google Glass
Chronopost, Snecma, Hôtel Regina, UGIPS... Les contrats IT de la semaine
À Matignon, Manuel Valls se plie au jeudigital d’Axelle Lemaire
L'intérêt de SFR/Numericable pour Bouygues Telecom est-il crédible ?
Avec Contributor, Google veut financer les éditeurs web par le don
Digiword Sumit : L'internet des objets peut faire émerger de nouveaux Google
Le nouveau groupe SFR-Numericable veut s'offrir Bouygues Telecom
E-commerce: Cnova (Casino) introduit au Nasdaq à un prix plus bas que prévu
Le site de crowdfunding Wiseed veut sauver l’aéroport de Toulouse-Blagnac
Digiword Summit : La TV sur mobile bouleverse le PAF
Digiworld Summit : Michel Combes réclame un «marché unique du numérique» en Europe
Alcatel-Lucent et Inmarsat installeront le haut débit dans les avions dès 2016
Thibaud Simphal (Uber France): «En nous attaquant, on vise l’économie du partage»
Numericable complète le financement du rachat de SFR
Paiement en ligne: le Crédit Agricole s'apprêterait à rejoindre Paylib
[Vidéo 01 Replay] La chasse aux data scientists est ouverte !
Convoité, le ".cloud" échoit à Aruba, un prestataire italien
Nokia réinstalle sa marque sur les marchés grand public
[Vidéo 01 Replay] Ce qu'il fallait retenir de l'actualité IT de la semaine du 10 novembre
Le constat amiable auto bientôt sur votre mobile