En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les pépites françaises du Big Data

De nombreuses startup utilisent le Big Data que ce soit dans le maketing, les RH ou la publicité. 01Business vous propose de découvrir quelques jeunes pousses prometteuses dans ce domaine.

laisser un avis
Les américains sont présents en force dans le Big Data au niveau technologique avec des sociétés comme Cloudera (créée en 2008), Hortonworks (créée en 2011) et MapR (créée en 2009) qui exploitent toutes les trois le fameux framework Hadoop. Mais les startups françaises dans ce domaine sont nombreuses également. Elles proposent souvent des services plus spécialisés en utilisant parfois leur propre technologie. 01Business vous propose un aperçu de quelques startups du domaine qui seront peut-être les prochains Criteo.

Bime : le décisionnel en Saas grâce au Big Data

Créée en 2009, Bime est spécialisée dans le décisionnel (aussi appelé BI pour Business intelligence) en mode Saas. Avec Bime, les entreprises récupèrent, analysent et présentent sous forme de tableaux de bord toutes les données dont elles ont besoin. Par exemple, des chiffres d’affaires ou des budgets. Les tableaux de bord sont ensuite partageables entre plusieurs salariés, notamment sur terminal mobile. Les données sont récupérées de documents locaux comme Excel, d’applications Saas comme Google Apps ou Salesforce, de bases de données comme Oracle ou MySql ou d’outils comme Google Big Query (l’outil Big Data de Google) ou SAP Hana (la base de données de SAP).
La startup montpelliéraine a notamment été mise en avant lors de la candidature de Montpellier au label de métropole Frenchtech. Elle revendique des clients comme Arcelor Mittal, Auchan, Shell, Cisco ou Greenpeace.

Captain Dash : le Big Data au service du décisionnel pour le marketing

Comme Bime, Captain Dash cherche à donner un coup de jeune à la BI. La startup créée par Gilles Babinet et Bruno Walther en 2010 s’adresse en priorité aux fonctions marketing. Captain Dash propose d’agréger des données de sources internes et externes à l’entreprise, de les corréler entre elles et de présenter le tout sous forme de tableau de bord. Il s’agit, par exemple, de comprendre l’influence de la météo sur les ventes d’un produit. Les données peuvent provenir du système décisionnel traditionnel existant, de fichiers Excel autant que de Twitter ou de sites web.

Data Publica : à la croisée de l’Open Data, du Big Data et du DataViz

Créée en 2011, Data Publica propose trois offres différentes qui facilitent à chaque fois l’accès à des informations externes ou internes aux entreprises. La startup propose ainsi un service de données sur mesure. Des données hétérogènes sont récupérées sur des sites internet, nettoyées, enrichies, dé-doublonnées puis fournies sous forme de flux structurés aux clients.
Data Publica met aussi à disposition des tableaux de bord des territoires avec des données géographiques, démographiques ou économiques maintenues à jour en permanence. Enfin, Data Publica a lancé l’offre c-Radar dédiée aux données concernant les entreprises françaises. Utile pour réaliser des études de marché ou des analyses concurrentielles mais aussi pour cibler correctement ses prospects et plus généralement connaître son écosystème.

Multiposting : le Big Data pour recruter

Créée en 2008, Multiposting aide à diffuser les offres d’emploi des entreprises sur plus de 500 sites d’emplois généralistes et spécialisés, comme Pôle emploi, Monster, Cadremploi.fr mais aussi plus de 1800 sites d’écoles et de réseaux d’anciens, notamment l’Essec et HEC Paris. Elle diffuse aussi les offres sur Twitter et surtout Facebook via Work4 Labs une startup qui partage les mêmes fondateurs avec Multiposting (Gautier Machelon et Stéphane Le Viet). L’outil aide également à trouver la perle rare sur LinkedIn et Viadeo ainsi que sur des blogs et des CVThéques. Les outils de la startup se connectent à de nombreuses solutions RH comme Talentsoft ou PeopleSoft.
Sur son site web, Multiposting proclame avoir les trois-quarts des entreprises du CAC40 comme clients. Avec des sociétés comme le Crédit Agricole, Adecco, Thalès, Areva, Total ou Danone. La société affiche une croissance de 50% à 100% tous les ans avec un chiffre d'affaire de 10 millions d'euros en 2013. Elle a reçu en 2010 le prix de l’innovation décerné par le ministère de la recherche. Plus récemment, son projet SmartSearch a été récompensé au concours mondial Innovation 2030. Enfin, elle est membre du pôle de compétitivité Cap Digital.

Tradelab, le spécialiste du RTB

Créée en 2010, Tradelab est spécialisée dans le Real-Time Bidding (RTB), autrement dit l’achat d’espaces publicitaires automatiques en temps réel sur des places de marchés virtuelles appelées Adexchanges. La startup identifie les espaces, les formats et les publicités les meilleurs pour les internautes ciblés. Elle met enfin à disposition des données pour vérifier les performances des campagnes en temps réel. Tradelab compte parmi ses clients Citroën, Siemens, Speedy, M&M et le CNED.

Virtualscale : Hadoop en mode Saas

Créée en 2008, Virtualscale propose des prestations de services autour d’Hadoop, Cloudera et Hotonworks ainsi qu’une plateforme Hadoop en mode "as a service". Cette dernière appelée Datazoomr est installée dans des datacenters français. La solution collecte, stocke, indexe et traite les données. La tarification mensuelle est proportionnelle au volume et à la puissance consommés. La solution Mydatazoomr est, de son côté, un cluster Hadoop installé sur le site du client. Pour accélérer le transfert des données, Virtualscale propose un service VPN grâce à la connexion à l’opérateur Completel.
En 2012, la société a réalisé 3 millions de chiffre d’affaires et revendique des clients comme Thales, ST Micro Electronics, Keolis, Société Générale. En 2013, Virtualscale a racheté Virtuali intégrateur spécialisé dans la virtualisation et les solutions de sécurisation des systèmes d’information.
Architecture de la plateforme VirtualScale
© Virtualscale
Architecture de la plateforme VirtualScale
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Startup : Anytime propose une carte visa gratuite et anonyme
Carl Pei (OnePlus) : « Nous vendons un terminal haut de gamme à prix coûtant »
Le secteur du crowdfunding est en pleine croissance
Aymar de Lencquesaing (Lenovo) : « la tablette n'a pas cannibalisé le marché du PC »
Goria : une vision d’ensemble de vos données sportives et de bien-être
Les VTC protestent contre un amendement de la loi Thévenoud
Nicolas Dufourcq (Bpifrance) : « 2014 s’annonce un beau millésime »
La France passe devant l’Allemagne pour les investissements en capital-risque
Nos startups se font racheter, est-ce si grave ?
Watsize trouve des vêtements à votre taille
Hubert, un assistant numérique pour les personnes âgées
Google va investir 100 millions de dollars dans les startups européennes
Dell coache les startups françaises
Hack4France : fin d'un hackathon marathon de deux mois
InvenSense rachète le français Movea, spécialisé dans la détection de mouvements
Lima, Keldoc, Demander Justice : les 3 startups qui ont le plus buzzé en juin
01 Replay : Coup de pouce à la startup PayTop
Levée record pour Blablacar : 100 millions de dollars !
Big Data : MapR lève 110 millions de dollars grâce à Google Capital
GDF Suez et Paris Région Lab créent un incubateur de startups