En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Cozy cloud lève 800 000 euros pour redonner le contrôle de leurs données aux internautes

La startup française qui propose aux particuliers de rapatrier leurs données au sein d'un cloud privé entend recruter de nouveaux collaborateur et renforcer ses partenariats avec des groupes comme La Poste, Orange ou OVH.

laisser un avis
Cozy Cloud vient de lever 800 000 euros (un million de dollars). Créée en 2012, la startup aide les internautes à garder le contrôle de leurs données en les stockant dans un cloud privé installé sur le matériel de l’utilisateur que ce soit un stockage en réseau NAS, un VPS (Virtual dedicated server) ou une box internet. L’internaute dispose en quelque sorte d’un Paas (Platform as a service) personnel et peut développer des applications web pour réutiliser ses données une fois les avoir récupérés.
Au final, l’utilisateur peut héberger, traiter et synchroniser les données de l’ensemble de ses équipements informatiques (ordinateurs, terminaux mobiles, objets connectés). Le code du projet est disponible en open source sur Github. Et, la startup propose de tester la solution en ligne, installée sur les serveurs de l’entreprise. La solution est, pour l’instant, en phase de tests. Un lancement commercial est prévu d’ici fin 2014.
Cozy Cloud a notamment été choisie pour l’initiative Mesinfos de la FING qui cherche justement à rendre aux internautes le contrôle de leurs données. Et elle travaille déjà avec des partenaires comme La Poste, Orange, Alcatel-Lucent, Mozilla Foundation ou OVH. L’argent récolté via la levée de fonds servira notamment à construire de nouvelles offres avec ses partenaires, ainsi qu’à recruter des collaborateurs. La structure compte actuellement 6 salariés.
Ce tour de table a été réalisé auprès du fonds Innovacom et du club d’entrepreneurs investisseurs Seed4Soft, créé en 2011 par des administrateurs de l’Afdel (Association française des éditeurs de logiciels).
A lire ausi :
- Interview vidéo de Benjamin André, président de Cozy Cloud
- Internautes, reprenez le contrôle de vos données !
Tweet annonçant la levée de fonds
Tweet annonçant la levée de fonds
envoyer
par mail
imprimer
l'article




Newsletter 01net. Actus

@01Business_fr sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'éditeur Augure lève 15 millions d'euros pour aborder les Etats-Unis
La start-up EasyRecrue vient de lever 2,5 millions d’euros
Cette start-up française veut réduire la facture de kérosène d'Air France
La start-up Weezevent se diversifie dans le paiement sans contact
Les géants asiatiques du web investissent dans les start-up américaines
Ces entrepreneuses du numérique qui ont réussi en France...
Les conseils de Bpifrance aux PME françaises pour innover
La startup bordelaise Blitzr veut référencer toute la musique du monde
Spécialiste de l'emailing, Kiwup lève 1,3 million d’euros
Start-up : la plate-forme BBbook se vend à une filiale de Sodexo
Bpifrance voit de l’innovation partout
Lancement d’un incubateur orienté création numérique à Enghien-les-Bains
Concurrent de Dropbox, Box réussit son entrée en bourse
Crowdfunding : Credit.fr lève 3 millions d’euros
Box brade son entrée en Bourse
Crowdfunding : Groupama Banque va prêter 100 millions d’euros aux PME sur Unilend
VTC : Chauffeur-Privé lève 5 millions d'euros
Big data : Dataiku lève 3 millions d’euros pour se développer à l’international
Twitter lance Hatch, un concours destiné aux startups
Autopartage : Europcar rachète la startup française Ubeeqo